Pentatonix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pentatonix (homonymie).
Pentatonix
Description de cette image, également commentée ci-après

Avi Kaplan, Kirstin Maldonado, Scott Hoying, Mitch Grassi et Kevin Olusola

Informations générales
Surnom PTX
Pays d'origine États-Unis
Genre musical Pop, a cappella
Années actives depuis
Labels RCA records
Site officiel Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata
Composition du groupe
Membres Kevin Olusola (en)
Kirstin Maldonado
Mitch Grassi
Scott Hoying
Anciens membres Avi Kaplan (2011-2017)
logo de Pentatonix

Logo de Pentatonix.

Pentatonix est un groupe vocal originaire d'Arlington, au Texas, composé de cinq chanteurs : Avi Kaplan, Kevin Olusola (en), Kirstin Maldonado, Mitch Grassi et Scott Hoying[1], formé en 2011, avant les auditions pour l'émission The Sing-Off de la chaîne américaine NBC. Le groupe remporte cette 3e édition, avec un prix de 200 000 USD et un contrat chez Sony[2],[3].

Les membres de Pentatonix ont gagné deux grammys dans la catégorie du meilleur arrangement instrumental ou a cappella, une première fois au cours de la 57e cérémonie des Grammy Awards  pour Daft Punk[4] et une deuxième fois au cours de la 58e cérémonie des Grammy Awards pour Dance of the Sugar Plum Fairy[5]. Ils remportent, en collaboration avec Dolly Parton, leur troisième Grammy pour leur reprise de Jolene au cours de la 59e cérémonie des Grammy Awards[6].

Histoire de Pentatonix[modifier | modifier le code]

Pentatonix démarre avec 3 amis Kirstin Maldonado, Mitch Grassi et Scott Hoying à la Martin High School à Arlington au Texas[7]. Entendant qu'une radio locale organise un concours pour rencontrer les acteurs de la série Glee, ils arrangent une version trio de la chanson Telephone et l'envoient. Ils ne gagnent le concours, mais attirent l'attention autour de leur école, où le groupe a commencé à se produire. Après que leur version de Telephone a attiré l'attention sur Youtube, ils continuent de se produire[8].

Scott Hoying et Kirstin Maldonado sont diplômés de la Martin High School en 2010. Scott a étudié à l'université de Californie du sud (USC) pour obtenir une licence en musique populaire tandis que Kirstin a poursuivi une filière de théâtre musical à l'Université d'Oklahoma[9]. Grassi, le plus jeune membre du trio, est encore dans sa dernière année d'école secondaire. Pendant qu'il est à l'USC, Hoying rejoint un groupe d'a cappella appelé SoCal VoCals. Il découvre l'émission The Sing-Off grâce à un autre membre du groupe et est encouragé à participer à l'émission[9].

Suite à l'annonce des auditions de The Sing-Off sur la chaîne NBC, Hoying convainc Maldonado et Grassi de se joindre à lui mais l'émission requiert au moins 5 membres[10]. Ils ajoutent donc deux autres membres, Avi Kaplan et Kevin Olusola et renommèrent le groupe Pentatonix[11]. Hoying rencontre Avriel « Avi » Kaplan grâce à un ami commun. Le trio découvre Kevin Olusola grâce à une vidéo sur le site YouTube, où il fait du beatboxing tout en jouant du violoncelle[12]. Le quintette auditionne alors pour l'émission et remporte la compétition[13]

Premier album studio et tournée (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Scott Hoying et Kirstin Maldonado abandonnent l'école en vue de remporter The Sing-Off[14]. Après leur victoire, tous les membres déménagent à Los Angeles pour poursuivre leur carrière et enregistrer leurs chansons[15],[16]. Le but principal du groupe est de devenir le premier groupe a cappella grand public[17]. En , Pentatonix commence à réaliser des interprétations de standards et de chansons populaires sur YouTube. Deux de leurs interprétations, Somebody That I Used to Know de Gotye et We Are Young du groupe Fun, sont devenues virales[18],[19].

Un maxi anticipé, PTX Vol. 1, est sorti le , et se voit rapidement attribuer la 14e place du Billboard 200[20],[21].

Ils vendent 20 000 copies seulement la première semaine de la sortie[22],[23]. Le groupe fait une première tournée à travers les États-Unis en automne 2012 dans 30 villes. Le groupe explique que cette première tournée est une chance de pouvoir rencontrer les fans et l'occasion de comprendre comment faire de la musique vocale pendant 90 minutes. Le groupe sort un album pour Noël intitulé PTXmas le 13 novembre 2012[24],[25],[26]. Ils réalisent pour l'occasion un clip vidéo de la chanson Carol of The bells, extrait de l'album.

Le groupe repart en tournée une deuxième fois à partir du . Celle-ci devait s'arrêter au 11 mai 2013 mais le groupe annonce sur leur site qu'ils la prolonge durant l'été.

Le groupe a collaboré avec d'autres artistes, notamment la violoniste Lindsey Stirling sur les chansons Radioactive du groupe Imagine Dragons et Papaoutai de Stromae[27].

PTX Vol. 2 et tournée européenne (2013)[modifier | modifier le code]

Le groupe en concert à La Flèche d'or à Paris le 17 novembre 2013. De gauche à droite : Avi Kaplan, Kirstie Maldonado, Scott Hoying, Mitch Grassi et Kevin Olusola.

Le groupe annonce le sur leur chaîne YouTube PTXVlogs, une tournée européenne[28]. La tournée européenne débute par l'Italie le [29]. Leur premier concert en France a lieu cinq jours plus tard à Paris.

Leur 3e maxi PTX Vol. 2 sort le [30] sur la plate-forme iTunes. Le premier single tiré de cet album est Can't Hold Us, une reprise de Macklemore et Ryan Lewis. Cet album contient trois chansons originales, un medley de Daft Punk et trois reprises..

Le sort une version de l'album PTXmas estampillée « Deluxe Edition » avec deux nouvelles chansons, en plus de celles déjà présentes sur l'album PTXmas.

PTX Vol. III (2014)[modifier | modifier le code]

Le sort PTX Vol. III sur iTunes. Ce nouvel album contient sept nouvelles reprises, incluant notamment Papaoutai dont les paroles en français sont chantées par Scott Hoying. En , le groupe met en ligne la reprise de la célèbre chanson de Stromae. À cette occasion, le groupe invite Lindsey Stirling, violoniste artiste-performeuse[31].

Pentatonix (2015-2016)[modifier | modifier le code]

En 2015, Pentatonix remporte un prix lors de la 57e cérémonie des Grammy Awards[4] pour leur medley de chansons de Daft Punk.

Ils jouent aussi dans Pitch Perfect 2, sorti le aux États-Unis, où ils font une reprise de la chanson Any Way You Want It de Journey.

Le , Pentatonix annonce la sortie de leur troisième album le 16 octobre de la même année. Le 4 septembre, ils sortent le premier single de l'album, Can't Sleep Love. Le 9 octobre, ils présentent le deuxième single tiré de l'album, une reprise de Where are Ü Now de Justin Bieber et Jack Ü. L'album débute numéro 1 du Billboard 200 et se vend à plus de 98 000 unités.

Pentatonix (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Le groupe passe le cap des 10 millions d'abonnés sur leur chaîne YouTube le 24 janvier 2016, et celui des 11 millions le 17 septembre 2016.

Le groupe gagne son deuxième prix lors de la 58e cérémonie des Grammy Awards le [5] pour leur arrangement de la Danse de la féé Dragée du ballet Casse-noisette.

Le groupe publient un medley de chansons du groupe japonais Perfume. Puis une reprise d'Hallelujah de Leonard Cohen, le , jour de sortie de leur album annuel de noël A Pentatonix Christmas. En un mois, il totalisent près de soixante millions de vues sur YouTube[32].

Le groupe reprend ABC de Michael Jackson lors de la 59e cérémonie des Grammy Awards qui s'est déroulée le 12 février 2017[6]. Au cours de la soirée, ils remportent un prix dans la catégorie Meilleure Prestation Country par un duo ou un groupe, pour leur reprise de Jolene en collaboration avec la chanteuse Dolly Parton.

Le 12 mai 2017 Avi Kaplan décide de quitter le groupe pour prendre du temps pour lui.[réf. nécessaire]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : PTX , Volume 1
  • 2012 : PTXmas
  • 2013 : PTX , Vol. II
  • 2014 : PTX , Vols. 1 & 2
  • 2014 : PTX , Vol. III
  • 2014 : That's Christmas to Me
  • 2015 : Pentatonix
  • 2016 : A Pentatonix Christmas
  • 2017 : PTX, Vol IV

Membres[modifier | modifier le code]

Frontmen
Scott Hoying (baryton)
Mitch Grassi (contre-ténor)
Kirstin Maldonado (mezzo-soprano)
Basse
Avi Kaplan
Beatboxer
Kevin Olusola (en) (aka Kevin "KO" Olusola)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lauren Moraski, « Pentatonix: Keeping the a cappella spark bright after "The Sing-Off" », sur cbsnews.com, CBS News, (consulté le 31 août 2016)
  2. (en) Jennifer Still, « 'Sing-Off' winner crowned in exciting finale », sur digitalspy.com, Digital Spy, (consulté le 31 août 2016)
  3. (en) Vicki Hyman, « Pentatonix scores 'The Sing-Off' title », sur nj.com, (consulté le 31 août 2016)
  4. a et b « 15 Flawless Pentatonix Covers To Celebrate Their Grammy Win », sur New Media Rockstars (consulté le 9 février 2015).
  5. a et b 58e cérémonie des Grammy Awards
  6. a et b (en) « Photo & video: Pentatonix receives third Grammy, sings 'ABC' on telecast », NewsOK.com,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Marielle Wakim, « Pentatonix Are Making a Cappella Cool Again (or Maybe for the First Time) », sur huffingtonpost.com, (consulté le 27 août 2012)
  8. (en) Amy Malkoff, « An Exclusive Interview With Pentatonix's Scott Hoying », casa.org, (consulté le 25 août 2012)
  9. a et b (en) Patrick M. Walker, « As part of Pentatonix, Arlington trio shines on NBC's "The Sing-Off" », dfw.com, (consulté le 25 août 2012)
  10. (en) John Hodges, « A Brief Interview with Scott Hoying of Pentatonix », casa.org, (consulté le 25 août 2012).
  11. Du préfixe d'origine grecque penta (« cinq ») et du mot anglais tonic (« tonique », notamment dans son sens musical).
  12. (en) Jethro Nededog, « 'The Sing-Off's' Pentatonix on Going From Newly Formed Group to the Show's Winners », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 27 août 2012)
  13. (en) Phill Gallo, « 'The Sing-Off' Finale: Pentatonix Takes The Trophy », sur billboard.com, (consulté le 27 août 2012).
  14. (en) Carina Adly MacKenzie, « 'The Sing-Off' winner: Pentatonix tunes out Dartmouth Aires and Urban Method », zap2it.com, (consulté le 25 août 2012)
  15. (en) Grady Smith, « 'Sing-Off' champs Pentatonix talk competition, their future album, and (of course) Nick Lachey's puns », Insidetv.ew.com, (consulté le 25 août 2012).
  16. (en) Jennifer Still, « 'The Sing-Off' Pentatonix interview: 'We want mainstream success' », Digital Spy, (consulté le 25 août 2012)
  17. (en) « The Sing Off Season 3: Conference Call With Pentatonix », Reality Wanted, (consulté le 25 août 2012)
  18. (en) « Pentatonix 'We Are Young' A Capella Cover Goes Viral », Huffington Post, (consulté le 25 août 2012)
  19. (en) Marielle Wakim, « Pentatonix Are Making a Cappella Cool Again (or Maybe for the First Time) », Huffington Post, (consulté le 25 août 2012)
  20. (en)Gary Trust, « Weekly Chart Notes: Whitney Houston, Pentatonix, Andy Griffith », Billboard.com,‎ (lire en ligne)
  21. (en)Paul Grein, « Week Ending July 1, 2012. Albums: Keeping Adam Humble », Yahoo! Music Chart Watch,‎ (lire en ligne)
  22. (en) Grady Smith, « Winners of 'The Sing-Off' outsell 'The Voice' winner Javier Colon », music-mix.ew.com, (consulté le 25 août 2012)
  23. (en) « LINKIN PARKS ONE, MAROON’S NEXT », Hits Daily Double, (consulté le 25 août 2012)
  24. (en) Lauren Moraski, « Pentatonix: Keeping the a cappella spark bright after "The Sing-Off" », CBS News, (consulté le 25 août 2012)
  25. (en) Adam Lawton, « Pentatonix’s Avi Kaplan & Scott Hoying talk about NBC’s “The Sing Off” », mediamikes.com, (consulté le 25 août 2012)
  26. (en) « Pentatonix (Interview) », dfwlive.org, (consulté le 25 août 2012)
  27. PTXofficial, « [Official Video] Papaoutai – Pentatonix ft. Lindsey Stirling (Stromae Cover) », (consulté le 21 décembre 2016)
  28. (en) Two BIGannouncements!
  29. (en) Upcoming tour dates
  30. (en) https://itunes.apple.com/us/album/ptx-vol.-2/id723084990?ls=1.
  31. « Pentatonix reprend «Papaoutai» de Stromae », sur lematin.ch, (consulté le 28 septembre 2014)
  32. [vidéo] (en) « [OFFICIAL VIDEO] Hallelujah - Pentatonix  », sur YouTube, Pentatonix, (consulté le 26 novembre 2016)