Patrick d'Udekem d'Acoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille d'Udekem.

Le comte Patrick d'Udekem d'Acoz, né le à Uccle et mort le à Ottignies-Louvain-la-Neuve[1], est originaire de Poperinge en Flandre-Occidentale. Fils du baron Charles d'Udekem d'Acoz et de Suzanne van Outryve d’Ydewalle, il épouse la comtesse Anna Maria Komorowska (en), (par sa mère d'une illustre famille princière polonaise Sapieha), et est le père de cinq enfants, parmi lesquels Mathilde d'Udekem d'Acoz, l'épouse du roi Philippe de Belgique. Il habitait au château de Losange situé dans le village de Villers-la-Bonne-Eau, près de la frontière avec le grand-duché de Luxembourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960, il a fait construire le plus beau et le plus populaire « dancing » de la Province de Luxembourg, appelé le "Los Angeles" à 5 km de Bastogne. Il était connu par les Bastognards comme étant le « baron de Losange » (en fait il était « écuyer » selon l'acte de mariage de Philippe et Mathilde). Il a fait le bonheur de milliers de jeunes « yéyés » de l'époque en invitant des groupes très connus comme les Spotnicks, les Surfs et des chanteurs comme Adamo et Dick Rivers.

Patrick d'Udekem d'Acoz a fait de la politique au sein du parti réformateur libéral (PRL) : il a été le dernier bourgmestre de Villers-la-Bonne-Eau jusqu'à la fusion des communes en 1977, puis conseiller communal de Bastogne et conseiller provincial de la province du Luxembourg.

En 1999, Patrick d'Udekem d'Acoz devient un personnage public à la suite du mariage de sa fille avec le prince héritier Philippe de Belgique, et est titré comte par le roi Albert II de Belgique.

Dans la décennie suivante, le comte Patrick d'Udekem d'Acoz se retrouve régulièrement dans la presse pour sa mésentente et ses procès avec son frère Henri, ancien bourgmestre de Poperinge.

Il meurt le 25 septembre 2008 au centre neurologique William Lennox à Ottignies. Ses funérailles ont lieu à Bastogne en présence de la famille royale belge, de plusieurs membres de la famille grand-ducale luxembourgeoise (le prince Guillaume et ses sœurs les princesses Margaretha et Marie-Astrid), du président du Sénat Armand De Decker et du couturier Édouard Vermeulen.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Patrick d'Udekem d'Acoz se marie avec la comtesse Anna Maria Komorowska (Białogard, 23 septembre 1946) le 1er septembre 1971 à Forville, civilement, et religieusement à Hannut le 11 septembre 1971. Elle est la fille du comte Leon Michal Komorowski (1907 - 1992) et de la princesse Zofia Sapieżanka (en), et cousine éloignée[2] du président polonais Bronisław Komorowski. Le couple a eu cinq enfants :

Devise[modifier | modifier le code]

Sa devise est Bello et Jure Senesco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décès du Comte d'Udekem d'Acoz lalibre.be, 26 septembre 2008
  2. Selon la base généalogique Roglo, sa fille Mathilde d'Udekem d'Acoz a deux liens de parenté avec Bronisław Komorowski : un au 7e degré et un autre au 13e degré. Voir aussi schéma de la parenté la plus proche et schéma de la parenté plus éloignée.