Patrick Forterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Forterre
Naissance (69 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France Français
Pays de résidence France
Profession
Chercheur

Patrick Forterre, né le à Paris, est un chercheur en biologie, professeur d'université et écrivain scientifique français. Il a été chef d’unité et Professeur à l’Institut Pasteur [Note 1] , [1].

Il est reconnu pour ses travaux sur les Archaea, les virus et l'évolution du vivant[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 17 ans, il découvre la biologie moléculaire en lisant l'ouvrage de vulgarisation Les Origines de la vie de Joël de Rosnay[3].

Dès 1983, Forterre est le premier savant en France à avoir étudié les archéobactéries[4].

En 1988, il devient responsable d'une équipe de recherche à l'Institut de Génétique et de Microbiologie (IGM) à Orsay et dirige des recherches sur les Archaea, le nouveau domaine du vivant découvert en 1977 et renommé en 1990 par Carl Woese.

Il participe à la 11e conférence internationale sur l'origine de la vie, organisée par l'International Society for the Study of the Origin of Life (ISSOL) à Orléans du 7 au 12 juillet 1996[5],[6]. Immédiatement après, il est l'organisateur d'un colloque, tenu à la Fondation des Treilles du 18 au 24 juillet 1996, sur la nature du dernier ancêtre commun à tous les êtres vivants actuels[7].

Par des travaux publiés en 1995[8] et en 1999[9], le chercheur français s'est fait le champion de la théorie d'un dernier ancêtre commun universel mésophile (adapté à un milieu tempéré), à partir duquel les organismes thermophiles archéens et bactériens auraient évolué par un processus de thermoréduction[10].

En 2004, il intègre l'Institut Pasteur en tant que directeur de la microbiologie[11].

Avec Céline Brochier et Simonetta Gribaldo, il co-organise le colloque « LUCA, 10 ans après », tenu du 4 au 9 septembre 2006 à la Fondation des Treilles[12].

Patrick Forterre est particulièrement connu pour ses théories sur l'évolution et ses prises de position sur la reconnaissance des virus en tant qu'êtres vivants à part entière[13],[14]. Le biologiste considère que les virus pourraient représenter les premiers « organismes à ADN »[15],[16],[17].

Il intervient en tant que scientifique dans le film documentaire Espèces d'espèces, réalisé en 2008. Il donne la 667e conférence de l’Université de tous les savoirs le 16 juin 2008[18],[19].

Il est coorganisateur du colloque « LUCA, ses contemporains et leurs virus, 20 ans après », tenu du 9 au 14 mai 2016 à la Fondation des Treilles[20].

Travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Les organismes extrémophiles[modifier | modifier le code]

Les virus des Archaea[modifier | modifier le code]

Les bactériophages[modifier | modifier le code]

La phylogénie des Bactéries et des Archaea[modifier | modifier le code]

Théories scientifiques[modifier | modifier le code]

LUCA[modifier | modifier le code]

Le monde à ARN[modifier | modifier le code]

La notion de cellule virale ou "virocell"[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles scientifiques[modifier | modifier le code]

Entretiens Interviews[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Mathias Germain, « Entretien avec Patrick Forterre : L'ancêtre commun à tous les êtres vivants était une cellule assez complexe », La Recherche, no 523,‎ , p. 5 à 8.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. recherche/microbiologie/unites-et-groupes/biologie-moleculaire-du-gene-chez-les-extremophiles

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche chercheur »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site de l’institut Pasteur (consulté le 16 juin 2015).
  2. Présentation de conférence, sur le site de ens-cachan. Consulté le 16 juin 2015
  3. Patrick Forterre, Louis d'Endecourt, Christophe Malaterre et Marie-Christine Maurel, De l'inerte au vivant : Une enquête scientifique et philosophique, Montreuil, La Ville brûle, coll. « 360 (dirigée par Sylvestre Huet) », , 223 p. (ISBN 978-2-36012-030-7, OCLC 847564296, présentation en ligne), Les auteurs, « Patrick Forterre », p. 12-15.
  4. Mathieu Vidard, « Les origines de la vie sur Terre », dans Dans les secrets du ciel : rencontres avec des savants remarquables, Paris, Grasset, , 282 p. (ISBN 978-2246803201).
  5. Patrick Forterre, « Les Origines de la vie, Nouveaux Concepts, Nouvelles Questions », sur u-psud.fr, (consulté le 10 avril 2017).
  6. (en) Patrick Forterre, « The rooting of the tree of life : Still an open question », sur u-psud.fr, (consulté le 10 avril 2017).
  7. Patrick Forterre, « À la Recherche de LUCA (the Last Universal Common Ancestor) », sur u-psud.fr, (consulté le 29 mars 2017).
  8. (en) Patrick Forterre, "Thermoreduction, a hypothesis for the origin of prokaryotes", Comptes Rendus de l'Académie des Sciences de Paris, Série III - Sciences de la Vie / Life Sciences, Vol.318, No.4, April 1995, p.415-422. disponible sur Gallica
  9. (en) Patrick Forterre & Hervé Philippe, "Where is the root of the universal true of life?", BioEssays, Vol.21, No.10, October 1999, p.871-879. DOI:10.1002/(SICI)1521-1878(199910)21:10<871::AID-BIES10>3.0.CO;2-Q
  10. Christian de Duve, Singularités : Jalons sur les chemins de la vie, Odile Jacob, Paris, Avril 2005, Chapitre XIV : « La première bifurcation », p.203. (ISBN 2-7381-1629-9)
  11. « Patrick Forterre: Curriculum Vitae », sur ARCHAEA (consulté le 23 décembre 2017)
  12. (en) Céline Brochier, Patrick Forterre et Simonetta Gribaldo, « LUCA, ten years after », sur les-treilles.com, (consulté le 30 mars 2017).
  13. Frank Ryan (trad. Astrid Vabret et Catharine Mason), « Chapitre 15 : À la fin du voyage », dans Virus & hommes, un destin commun ? [« Virolution »], Paris, Le Pommier, coll. « Essais », , 407 p. (ISBN 978-2-7465-0512-4).
  14. Laura Bossi, « Le vivant entre variation et réplique », Médium, vol. 3-4 « Copie, modes d’emploi », nos 32-33,‎ , p. 103-145 (ISSN 1771-3757, DOI 10.3917/mediu.032.0103, lire en ligne).
  15. Patrick Forterre, « L'origine du génome », Les Dossiers de La Recherche, no 19 « L'histoire de la vie : Les grandes étapes de l'évolution »,‎ , p. 34-38 (ISSN 0029-5671).
  16. Patrick Forterre (Questions à), « Au commencement était le virus », Les Dossiers de La Recherche, no 19 « L'histoire de la vie : Les grandes étapes de l'évolution »,‎ , p. 39-41 (ISSN 0029-5671).
  17. Nicole Le Douarin, Dictionnaire amoureux de la Vie, Paris, Plon, , 798 p. (ISBN 978-2-259-20951-9, OCLC 990292006), « Quelle est la vraie nature des virus ? », p. 758-760.
  18. Patrick Forterre, « Nouvelles questions et hypothèses sur l'origine et l'évolution des génomes », sur canal-u.tv, (consulté le 14 avril 2017).
  19. Patrick Forterre, « L’origine des génomes modernes » [PDF], sur cerimes.fr, (consulté le 14 avril 2017).
  20. (fr + en) Patrick Forterre, « LUCA, ses contemporains et leurs virus, 20 ans après / LUCA, its contemporaries and their viruses, 20 years after », sur les-treilles.com, (consulté le 30 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]