Pascal Simonet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pascal Simonet est un artiste français, né en 1957 à Nevers (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vit à Fayence (Var). Il a enseigné la sculpture de 1995 à 2007 à l’ERSEP (École régionale supérieure d’expression plastique) de Tourcoing, il est actuellement professeur à l’École supérieure des beaux-arts de Toulon Provence Méditerranée.

Pascal Simonet se comporte comme un explorateur de l'inaperçu. Cette démarche commence par ses promenades, dans l'espace moderne, ni exclusivement urbain, ni pleinement naturel. Depuis la fin des années 1980, il scrute, observe, dessine, parfois photographie, ramasse, ramène des matières, des morceaux de réalité, les laisse reposer, vivre et évoluer dans son atelier. L'attitude créatrice de l'artiste est d'abord celle de l'observation puis celle de la retranscription des faits. Pour lui le paysage naturel est un lieu de vie et non un espace vert conçu comme un espace muséal. Une partie de son œuvre consiste en la réalisation de sculptures composées d'éléments naturels et industriels qui sont pensés et donnés à voir en adéquation avec le lieu qui les reçoit. Sans parti pris écologiques, la dimension critique de son travail, se manifeste derrière un constat poétique de l'environnement dans lequel il évolue quotidiennement. C’est tout d’abord, la traversée régulière et très souvent aveugle de la France dans son axe Sud/Nord, qui, au milieu des années 90, est à l’origine d’un nouveau travail graphique. Ses récents voyages en Asie lui permettent aujourd’hui de reposer différemment la question du paysage, de sa représentation graphique et sculpturale en celle de notre rapport au monde et de notre place dans celui-ci.

Bien que très discret sur la scène artistique, son œuvre a été remarquée et primée par la revue Eighty,(peintures, sculptures, installations A suivre en 1990). Le jury composé de Jean-Luc Chalumeau, Denys Condé, Jean-Luc Flohic, Olivier Kaeppelin, Yves Michaud et Ernest Pignon-Ernest, lui a décerné le prix Eighty en 1990 et permis en 1995, la diffusion de son œuvre au travers d’expositions en France, ainsi que la publication du n° 17 de la revue Ninety, art des années 1990, où les textes critiques de Jean-Luc Chalumeau et Catherine Flohic accompagnent la présentation visuelle de son œuvre, aux côtés de celle du peintre américain Eric Fischl. Parmi les œuvres de Pascal Simonet présentes en collection publique, on trouve celles du Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d'Azur ; la collection du musée d’Aix-en-Provence ; la donation Jean-Pierre Alis au Musée d'art moderne de Céret.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Le site officiel permet d’accéder à son parcours artistique récent et à un ensemble de références iconographiques et bibliographiques