Parti pirate (République tchèque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour Parti pirate, voir Liste des partis pirates.

Parti pirate tchèque
(cs) Česká strana pirátská
Image illustrative de l’article Parti pirate (République tchèque)
Logotype officiel.
Présentation
Chef Ivan Bartoš
Fondation
Siège Řehořova 943/19 130 00, Prague
Positionnement Centre à Gauche
Idéologie Libertarisme de gauche
Droit à l’Information
Protection de la vie privée
Démocratie directe
Cyberdémocratie
Affiliation européenne Parti pirate européen
Affiliation internationale Parti pirate international
Adhérents 534 (2018)
Couleurs noir
Site web http://www.pirati.cz/
Représentation
Députés
22 / 200
Sénateurs
1 / 81
Députés européens
0 / 21

Le Parti pirate tchèque (en tchèque : Česká pirátská strana, abrégé en Piráti) est un parti politique tchèque.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite d'une pétition en ligne, 1 000 signatures ont été recueillies deux jours après le lancement du site internet en , seuil nécessaire pour l'établissement d'un parti politique en République tchèque[1].

Sur proposition en date du , le ministère de l'Intérieur tchèque décide d'enregistrer le parti pirate tchèque le [2].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Tract du Parti pirate tchèque pour les élections législatives

Le parti prend part pour la première fois à une élection en République tchèque à l'occasion des élections législatives tchèques de 2010. Dans l'ensemble du pays, il obtient alors 42 323 voix, soit 0,8 % des suffrages exprimés et se classe onzième en nombre de voix obtenues.

Aux élections sénatoriales de 2010, le parti se présente dans la circonscription de Prague-11 (district 19) et obtient 2,77 % des voix tandis qu'aux élections locales de la même année, il n'obtient que 0,19 % des suffrages, mais obtient néanmoins 3 conseillers municipaux[3].

En 2011, lors des élections sénatoriales, le parti se présente dans la circonscription de Kladno (district 30) mais n'obtient que 205 voix et 0,75 % des suffrages

Le 20 octobre 2012, Libor Michálek est élu avec 74.4 % des voix dans le district 26[4].

Aux Élections législatives tchèques de 2017, le Parti pirate fait son entrée à la Chambre des députés, en obtenant 10,79 % des voix, ce qui lui donne 22 députés. Il se classe troisième en nombre de voix obtenues.

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Voix % Mandats Rang Gouvernement
2010 42 323 0,8
0 / 200
11e Extra-parlementaire
2013 132 417 2,66
0 / 200
9e Extra-parlementaire
2017 546 393 10,79
22 / 200
3e Opposition

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Jiří Macich, « Česká pirátská strana podala žádost o registraci - Lupa.cz », sur lupa.cz, .
  2. (cs) Jakub Čížek, « Česká pirátská strana je oficiální », sur zive.cz, .
  3. (cs) « Výsledky voleb - volby.cz », sur volby.cz.
  4. (en) « Czech PP Celebrates First Pirate Senator - PirateTimes », sur piratetimes.net, .

Lien externe[modifier | modifier le code]