Ouriel Zohar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zohar.
Ouriel Zohar en 2009

Ouriel Zohar, né en 1952, est un metteur en scène de théâtre, écrivain de pièces de théâtre, traducteur et dramaturge de nationalité française et israélienne. Professeur au département de l’Humanité et Art à l'université de Technion. Crée le Théâtre du Technion en 1986, Professeur à l'université de Paris VIII et à HEC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ouriel Zohar donne son livre en hébreu Rencontres avec Peter Brook à Peter Brook Paris 1991

Il a commencé à faire des mises en scène à Paris en 1978. Il a terminé un doctorat au sujet du théâtre du Kibboutz collectif et universel, soutenu à l'université de Paris-VIII où il a été Professeur assistant entre 1980 et 1985.

Il a publié 150 articles dans le domaine du théâtre dans des revues universitaires, et plusieurs dizaines en français.

Dans ses écrits on retrouve l'appréciation pour des hommes comme Peter Brook, Constantin Stanislavski, Jerzy Grotowski, Augusto Boal, Martin Buber et Aharon David Gordon, qui ont influencé profondément le théâtre.

Jusqu'à maintenant il a mis en scène 72 pièces de théâtre en Israël, en Europe, au Canada et en Afrique. Il a écrit et monté une trentaine de pièces de théâtre originales en hébreu et aussi de Hanoch Levin, Joshua Sobol, Shalom Anski... et il a mise en scène des pièces modernes de Peter Brook, Birago Diop, Farid al-Din Attar, Jean-Claude Carrière, Sławomir Mrożek, Steven Soderbergh, John Hughes (réalisateur)... Il a mis en scène des pièces classiques de Molière, Shakespeare, Marivaux, Henrik Ibsen, George Bernard Shaw...

Son théâtre du Technion participe à des festivals en Europe, en Asie et en Israël.

Il enseigne l'esthétique de la mise en scène, l'écriture dramatique, le jeu de l'acteur à Paris et en Israël.

Il a été dramaturge du théâtre Habima en 1989-1990 et au théâtre municipal de Haïfa en 1995-1997.

Il a dirigé des projets de collaboration judéo-arabe par les moyens de l'art et il est parmi les fondateurs du théâtre arabe, théâtre El Midan à Haïfa en 1994.

Entre 1993 et 1999 il a été vice-président de l'Association internationale du théâtre à l'université, (AITU), qui siège à l'université de Liège, Belgique et élu membre honoraire[1] en 2005.

En 1995 Professeur visitant à HEC et Professeur en 1997 à l'Université de Paris VIII.

En 1993, a mis en scène « Saison de la migration vers le nord » le roman de l'écrivain soudanais Tayeb Saleh, avec la participation de Mohammed Bakri, acteur palestino-israélien qui a reçu le prix du meilleur acteur au Festival de Théâtre de Saint-Jean-d'Acre.

Met en scène en français, arabe et hébreu le Monologue Bakri et apparaît avec Bakri sur la scène à Paris, salle Boris Vian du théâtre Paris-Villette, à la scène nationale de Cergy-Pontoise, à Lille, au Festival de la Paix à Bruxelles ainsi que dans d'autres pays.

À partir de 2002 il joue dans la troupe de Béatrice Brout[2] le rôle principal de Prospero dans La Tempête, et le comte de Northumberland dans Richard II de Shakespeare, et interprète des textes de Victor Hugo et d'auteurs en France.

En 2006 crée sa troupe la Compagnie Ouriel Zohar[3] à Paris, avec Un ennemi du peuple d'Henrik Ibsen. Première représentation à Paris, puis à Fréjus et Besançon, à Liège en Belgique, Minsk en Biélorussie, Valleyfield au Canada, Porto Heli en Grèce. En 2010-2011 i met en scène "Séraphîta Seraphitus: L'androgyne", son adaptation du roman d'Honoré de Balzac de 1834, jouée à Paris au théâtre de l'Île Saint-Louis[4], à Bruxelles, en Grèce et en République du Congo, et en 2012 présentée à la Maison de Balzac[5], de Paris, et aussi en Suisse, en Israël, à Istanbul[6], et au Théâtre Darius Milhaud à Paris. En 2012 à Saint-Pétersbourg avec sa troupe et sa mise en scène de sa pièce Le Vêtement invisible. En 2014 avec sa troupe et sa mise en scène de la pièce Message aux matérialistes en Suisse, en Grèce, et en Inde à Auroville.

Sa mise en scène en hébreu de Un ennemi du peuple d'Henrik Ibsen a obtenu le prix du meilleur acteur au Festival de Benevento en 2009.

À partir de 2007 il est nommé juge international des compétitions internationales de théâtre universitaire en Europe, à Paris, Minsk, Moscou, etc. Il présente des masterclasses pour la mise en scène et le jeu de l'acteur dans des festivals en Europe.

Parmi ses élèves les plus connus, Scandar Copti, réalisateur et scénariste du film Ajami a gagné 5 meilleurs prix Ophir du cinéma en Israël et a été nommé pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à Los Angeles en 2009.

Il a publié 11 livres en hébreu et 5 livres en français, un avec son épouse Martine Zohar[7] : Ma vie en Israël à la lumière des pins parasols 2009[8].

En 2013 il est nommé membre de parlement de l'Israeli Palestinian Confederation (IPC)[9]

En 2015 sa mise en scène de sa pièce L'Initiation du ciel est présentée à Vevey, Bruxelles, Paris, Aix-en-Provence, et Frejus.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Un Agriculteur, 2017[10]
  • Seraphita Seraphitus: L'androgyne, adaptation théâtrale avec Barbara HEMAN, d'après Honoré de Balzac 2017[11]
  • La Clairvoyante (pièce de théâtre), 2016[12]
  • L'enfant qui savait volet (pièce de théâtre), 2016[13]
  • L'Initiation du Ciel (pièce de Théâtre), 2016[14]
  • Le livre tel que je l'ai reçu de mes amis.., 2016[15]
  • Le Vêtement invisible (pièce de théâtre), 2015[16]
  • The Invisible Garment, 2015[17]
  • Ma vie en Israël à la lumière des pins parasols, avec Martine Zohar, éditions Persée, France, 2009[18].

Chapitres dans des livres[modifier | modifier le code]

  • « Svetost Rezije » in Svet Rezije, Belgrade University, Theatre Department, p. 222–230, 1992.
  • « Non-verbal Communication, The Body and Soul Language in Theatre Aesthetics », in Future and Communication, International Scholars Publications, p. 75–82, San Francisco, London, Bethesda, 1997.
  • « La recherche théâtrale dans un institut technologique et scientifique » in Théâtre et Science, Presses du Centre Unesco de Besançon et du Théâtre de l'Université de Franche-Comté, p. 49–64, Besançon, 1998.
  • « Le modèle 'je-tu' et 'je-vous' dans une société utopiste selon Martin Buber, comme principe de théâtre collectif », in Utopies, Mémoire et Imaginaire[19], Essen p. 99-107, 2008.
  • « L'analyse de la 'coexistence' », avec Martine Zohar, in Ma vie en Israël à la lumière des pins parasols, éditions Persée, p. 202-217, 2009.

Articles dans des revues[modifier | modifier le code]

• Ouriel Zohar, « La fête dans la société du kibbutz » in Revue de la société d'histoire du Théâtre II, No. 174, p. 162-179, CNRS (Centre national de la recherche scientifique) Paris 1992.

• Ouriel Zohar, « Le Théâtre de la Fête et de la Tradition du Kibbutz » in Forum Modernes Theater Ruhr-Universität Bochum, Band 9, p. 161–178, Tübingen 1994.

• Ouriel Zohar, « Les passionnés de Peter Brook » dans Coulisses, No.9, p. 77-84, université de Franche-Comté, Besançon, France 1993.

• Ouriel Zohar, « Les acteurs de Peter Brook », in Coulisses, no 12, p. 40-50, université de Franche-Comté France, 1995.

• Ouriel Zohar, « Le théâtre comme un moyen pédagogique pour améliorer les relations judéo-arabes », in Coulisses, No. 11, p. 43–55, Université de Franche-Comté France, 1995.

• Ouriel Zohar, « Le théâtre comme un moyen pédagogique pour améliorer les relations judéo-arabes », in Tsafon no 19-20, p. 112-130, Ed. Prof. J.M. Delmaire, université de Lille III, Institut d'Histoire des Religions, Lille, 1995.

• Ouriel Zohar, « Stop à la violence », in Tsafon no 19-20, p. 39-56, Ed. Prof. J.M. Delmaire, université de Lille III, Institut d'Histoire des Religions, Lille, 1995.

• Ouriel Zohar, « Donner quelque chose de mon âme, afin qu'il n'oublie pas", in Tsafon no 19-20, p. 72-88, Ed. Prof. J.M. Delmaire, université de Lille III, Institut d'Histoire des Religions, Lille, 1995.

• Ouriel Zohar, « Le théâtre comme homme international », in Tsafon, No. 19-20, p. 131–139, Ed. Prof. J.M. Delmaire, Université de Lille III, Institut d'Histoire des Religions, Lille, 1995.

• Ouriel Zohar, « La veille du 20, pièce collective et intime, à la lumière de la doctrine d'Aharon David Gordon », in Tsafon, No. 19-20, p. 141-164, Ed. Prof. J.M. Delmaire, université de Lille III, Institut d'Histoire des Religions, Lille, 1995.

• Ouriel Zohar, « Le théâtre, lieu de relations authentiques entre villes juives et arabes », in Revue internationale de psychosociologie Ed. Prof. G. Amado, H.E.C. Éditions ESKA[20], Vol. II - No.3, p. 59-75, Paris, 1995.

• Ouriel Zohar, « Le rapport du théâtre universitaire à l'enseignement », in « Entracte » Revue Théâtrale de la faculté des lettres, Université Cheikh Anta Diop Dakar, No. 2, p. 76–86, Dakar, 1996.

• Ouriel Zohar, « Bimate Ha'kibbutz, le théâtre d'une société collective » in Théâtres du Monde[21], Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de recherches internationales sur les arts du spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.6, p. 187-201, 1996.

• Ouriel Zohar, « L'homme derrière l'auteur de théâtre, le Tchekhov de Brook » in Coulisses, No.14, université de Franche-Comté, Besançon, p. 22–28, 1996.

• Ouriel Zohar, « Comparaison du Théâtre ‘Bimate Ha'Kibbutz’ et du Théâtre national israélien ‘Habima’ et du théâtre ‘Habima’ avec la Comédie-Française », in Théâtres du Monde Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon,Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.6, p. 203-210, 1996.

• Ouriel Zohar, « Un 'Living Theatre' Collectif, inspiré par l'idéologie du Kibboutz », in Théâtres du Monde, Revue interdisciplinaire de l'université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.7, p. 201-209, 1997.

• Ouriel Zohar, « L'imitation du Roi », in Perspectives, revue de l'université Hébraïque de Jérusalem, No. 4 p. 51-66, 1997.

• Ouriel Zohar, « Les éléments du sacré dans le théâtre au Kibboutz », in Théâtre du Monde, Revue de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.8,p. 183-197, 1998.

• Ouriel Zohar, « A. Shamosh, L'homme de théâtre au Kibboutz, et le bon usage des voyages », in Théâtres du Monde, Revue de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 9, p. 161-167, 1999.

• Ouriel Zohar, « L'oublie et la promesse de la joie traditionnelle dans le Théâtre Collectif au Kibboutz », in Théâtres du Monde, Revue de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.10, p. 155-169, 2000.

• Ouriel Zohar, « Pour un théâtre du cri et de la libre expression : le théâtre comme moyen de prévention des désastres écologiques », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.11, p. 265-274, 2001.

• Ouriel Zohar, « Le théâtre dans le kibboutz et la société du kibboutz dans le théâtre », in « Reeh » Revue Européenne des Études Hébraïques, (IEEH) Université de Paris VIII, No. 5 p. 84-94 2001.

• Ouriel Zohar, « Du mythe du Golem aux rêves et cauchemars de la science-fiction : enjeux symboliques et recherche théâtrale », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, no 12, p. 213-221 2002.

• Ouriel Zohar, « La magie, le merveilleux et le sacré de l’unité des paradoxes », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.13, p. 223-234 2003.

• Ouriel Zohar, « Le passage du Théâtre de la fête au Kibbutz vers un théâtre moderne », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.14, p. 245-252 2004.

• Ouriel Zohar, « Le destin utopique au Théâtre », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.15, p. 182-185 2005.

• Ouriel Zohar, « La nouvelle mode du théâtre Collectif de A. D. Gordon», in « Reeh », Revue européenne des études hébraïques, (IEEH) Université de Paris VIII, No. 9, p. 129–143 2005.

• Ouriel Zohar, « Léa BERGSTEIN, femme artiste, dans le théâtre collectif israélien », in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.16, p. 229–239 2006.

• Ouriel Zohar, “La folie et l’extase dans la pièce de théâtre “'Dibbuk” au Théâtre du Technion, adaptation et mise en scène” in Théâtre du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.17, p. 213-220 2007.

• Ouriel Zohar, "Le Nord et le sud dans Le roman 'Saison de la Migration vers le Nord', et ses caractéristiques durant la représentation et la mise en scène", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.18, p. 211–228 2008.

• Ouriel Zohar, "La magie du kibboutz : l'improvisation", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.19, p. 193–197 2009.

• Ouriel Zohar, "Science et théâtre", in "30es Journées internationales sur la communication, l’éducation et la culture scientifiques techniques et industrielles", in DVD Arts, Sciences et Technicités 2009, Chamonix, France 2010.

• Ouriel Zohar, "Le théâtre de la fête spirituelle et médicale", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.20, p. 501-503 2010.

• Ouriel Zohar, "La quête de vérité de Peter Brook dans La Conférence des oiseaux", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.21, p. 185-194 2011.

• Ouriel Zohar, "Le vrai/le faux au théâtre: vers un théâtre scientifique", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No.21, p. 281-288 2011.

• Ouriel Zohar, "Μονtépvα Tpαγωδiα" (La Tragédie Moderne), in Étude Théâtrale, Prof. Grammatas éditeur, Université d'Athènes, Grèce, No. 4, p. 86-99 2012.

• Ouriel Zohar, "Peter Brook, Julian Beck et Choulamite Bat-Dori: étude comparative de trois réalisateurs", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 22, p. 353-369 2012.

• Ouriel Zohar, "Le theâtre collectif et ses étapes", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 23, p. 321-326 2014.

• Ouriel Zohar, "À propos de l'amour d'un Juif et d'une Palestinienne : La Palestinienne de Joshua Sobol", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 25, p. 269-271, 2015.

• Ouriel Zohar, "Du théâtre à la philosophie et de la philosophie à la vie (Ibsen Balzac, etc.)", in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 26, p. 179-183, 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]