Orphis Léon Lallemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Orphis Léon Lallemand
Naissance 27 septembre 1817
Décès 20 décembre 1893
Éteignières (Ardennes)
Origine Drapeau de la France France
Grade Général
Commandement 11e Corps d'Armée
15e Corps d'Armée
1er Corps d'Armée
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lallemand.

Orphis Léon Lallemand (27 septembre 1817 - 20 décembre 1893, Éteignières (Ardennes) est un général français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nommé lieutenant en 1842, il est envoyé en Algérie jusqu'en 1871, où il sert d'abord comme aide de camp puis comme de chef d'Etat-Major les généraux Lamoricière, Pelissier et Bosquet.

Nommé capitaine en 1844 il devient chef d'escadron en 1854 et est cité à l'ordre de l'armée le 22 août 1855 pendant la guerre de Crimée qui lui permet d'être promu lieutenant-colonel la même année.

Après cette campagne, il est renvoyé en Afrique du Nord, l'Etat-Major du gouverneur de l'Algérie, le maréchal Randon. En 1857, il participe à l'expédition de grande Kabylie, puis devient commandant de la province de Tizi Ouzou avec pour charge de pacifier la région.

Devenu colonel en 1860 il prend la tête de la subdivision d'Aumale, puis, en 1862, de celui d'Orléansville.

Promu général de brigade en 1868, il est à la tête de la subdivision d'Orléansville avant d'être nommé général de division en octobre 1870[1]. Après la guerre de 1870, il retourne en Algérie pour réprimer l'insurrection en grande Kabylie.

Grand-croix de la Légion d'honneur, il a commandé de 1874 à 1876 le 11e corps d'Armée à Nantes, puis de 1877 à 1879 le 15e à Marseille et enfin de 1882 à 1883, le 1er à Lille. Il a été également président du comité d'état-major et inspecteur de l'école de guerre. Il a eu pour officiers d'ordonnance les généraux Leplus et Jamont.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ophis Léon Lallemand », sur www.military-photos.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Alfred Hannedouche, « Lallemand », dans Ardennes, vol. 16, Paris, Curel, Gougis & Cie, coll. « Galerie française », s.d., vers 1894, p. 32 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.