Ordre de grandeur (température)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Liste des ordres de grandeur pour la température
Facteur Multiple Exemple
10-∞ 0 K zéro absolu : les particules sont immobiles, sans interaction avec ou sans un système thermodynamique
10-15 1 fK
1 femtokelvin
ondes atomiques cohérentes sur des centimètres
particules atomiques décohérentes sur des centimètres
10-12 1 pK
1 picokelvin
100 pK, la température la plus basse jamais produite, pendant une expérience sur le magnétisme nucléaire dans le laboratoire de basses températures de l'Université Technique d'Helsinki
450 pK, la température la plus basse du condensat de Bose-Einstein jamais atteinte dans un laboratoire, au Massachusetts Institute of Technology avec du sodium sous forme gazeuse[1]
10-9 1 nK
1 nanokelvin
50 nK, le point de fusion de Fermi du potassium-40
le point de fusion de Bose des gaz atomiques bosoniques
Réfrigérants Doppler-bloquants dans le refroidissement d'atomes par laser
10-6 1 μK
1 microkelvin
la désaimantation nucléaire, les pièges magnéto-optiques
10-3 1 mK
1 millikelvin
les excitations radio
2,5 mK, point de fusion de Fermi de l'hélium 3
triage par dilution cinétique des isotopes
démagnétisation adiabatique des molécules paramagnétiques
300 mK : évaporation froide de l'hélium 3
950 mK : point de fusion de l'hélium
excitations micro-ondes
100 1 K
1 kelvin
1 K, température de la nébuleuse du Boomerang, l'environnement naturel le plus froid connu
1,5 K, le point de fusion au-delà de l'hélium hors limite
2,19 K, point lambda de l'hélium superfluide hors limite
2,725 K, fond diffus cosmologique
4,1 K, point de supraconductivité du mercure
4,22 K, point d'ébullition de l'hélium à la pression atmosphérique
5,19 K, température critique de l'hélium
7,2 K, point de supraconductivité du plomb
9,3 K, point de supraconductivité du niobium
101 10 K point de fusion de Fermi des électrons de valence pour la supraconductivité
14,01 K, point de fusion limite de l'hydrogène
20,28 K, point d'ébullition limite de l'hydrogène
33 K, température critique de l'hydrogène
44 K, température de surface moyenne de Pluton
53 K, température de surface moyenne de Neptune
63 K, point de fusion limite de l'azote
68 K, température de surface moyenne d'Uranus
77,35 K, point d'ébullition de l'azote à la pression atmosphérique
90,19 K, point d'ébullition limite de l'oxygène
92 K, point de supraconductivité de l'Y-Ba-Cu-oxyde (YBCO)
102 100 K excitations dans le rayonnement infrarouge
183,75 K (-89,4 °C), température aérienne de surface la plus froide enregistrée sur Terre
273,15 K (0 °C), point de fusion de l'eau
environ 293 K, température ambiante
373,15 K (100 °C), température d'ébullition limite de l'eau
Voir la liste détaillée ci-dessous
103 1 kK (727 °C)
1 kilokelvin
excitations dans le rayonnement de la lumière visible
1 170 K, grandes flammes de feu de bois
1 670 K, flamme bleue
1 808 K, point de fusion limite du fer (plus basse que l'acier)
1 870 K, flamme de bec Bunsen
1 900 K, la température de la coque de la navette spatiale américaine dans un plongeon à 8 km/s
2 013 K, point d'ébullition du plomb
3 683 K, point de fusion du tungstène
3 925 K, point de sublimation du carbone
4 160 K, point de fusion limite du carbonate d'hafnium
4 700 K, Point triple du carbone
5 780 K, surface du Soleil[2]
5 828 K, point d'ébullition du tungstène
6 000 K, température moyenne de l'Univers 300 000 ans après le Big Bang
7 736 K, température à laquelle un gaz parfait possède une énergie cinétique d'un électron-volt
excitation dans le rayonnement ultraviolet
étincelles anioniques
104 10 kK (9 727 °C) 10 kK, surface de Sirius
10–15 kK dans la recombinaison du monoazote
25 kK, température moyenne de l'Univers 10 000 ans après le Big Bang
28 kK dans un éclair cationique enregistré sur Terre
32 kK, surface de Sirius
37 kK dans les réactions proton-électron
300 kK, température estimée à 17 mètres de Little Boy à la détonation
point d'ébullition de Fermi des électrons de valence
excitations rayons X
106 1 MK
1 mégakelvin (999,727 °C)
excitation dans le rayonnement des rayons gamma
5 MK, température de la couronne solaire
13,6 MK, température du noyau du Soleil
100 MK, température nécessaire pour une fusion nucléaire contrôlée
109 1 GK
1 gigakelvin
1 GK, température 100 secondes après le Big Bang
3 GK dans les réactions électron-positron
10 GK dans les explosions de supernova
10 GK, température 1 seconde après le Big Bang
1012 1 TK
1 térakelvin
1 TK, la matière sous forme de quarks subit une transition de phase à partir des hadrons vers un plasma de quark-gluon
3–5 TK dans les réactions proton-antiproton
excitations électronucléaire Z0
10 TK, température 100 microsecondes après le Big Bang
300–900 TK dans les collisions proton-nickel dans le Tevatron
1015 1 PK
1 pétakelvin
0,3–2,2 PK dans les collisions proton-antiproton
1018 1 EK
1 exakelvin
2–13 EK dans les collisions nucléaires lourdes dans le Large Hadron Collider
1024 1 YK
1 yottakelvin
0,5–7 YK dans les collisions avec les rayons cosmiques de ultra haute énergie
1029 1 XK excitations dans la grande unification, température 10-35 secondes après le Big Bang
1032 1 WK 1,416 785×1032 K, température de Planck[3] des micro trous noirs, température 5×10-44 secondes (le temps de Planck) après le Big Bang

Liste détaillée des températures de 100 K à 1 000 K[modifier | modifier le code]

kelvins Degrés
Celsius
Degrés
Fahrenheit
Condition
0 K -273,15 °C -523,67 °F zéro absolu
100 K -173,15 °C -279,67 °F
125 K -148 °C -234,4 °F point de supraconductivité du Tl-Ba-Cu-oxyde
138 K -135 °C -211 °F point de supraconductivité du Hg-Tl-Ba-Ca-Cu-oxyde
143 K -130 °C -202 °F température moyenne de « surface » de Saturne
152 K -121 °C -185,8 °F température moyenne de « surface » de Jupiter
184 K -89 °C -128,6 °F température climatique la plus froide enregistrée sur Terre
194,6 K -78,5 °C -109,3 °F point de sublimation du dioxyde de carbone (neige carbonique)
210 K -63 °C -81,4 °F température moyenne de « surface » de Mars
234,32 K -38,83 °C -37,9 °F point de fusion du mercure
255,37 K -17,78 °C 0 °F solution de saumure-glace la plus froide trouvée par Fahrenheit
273,15 K 0 °C 32 °F point de fusion de l'eau (aux CNTP)
287 K 14 °C 57 °F température moyenne de « surface » de la Terre
293,15 K 20 °C 68 °F température ambiante
310 K 37 °C 98,6 °F température corporelle de l'humain
331 K 58 °C 136,4 °F température climatique la plus chaude enregistrée sur Terre
373,15 K 100 °C 212 °F point d'ébullition de l'eau
400 K 127 °C 260,6 °F température maximale du bout du nez du Concorde
452 K 179 °C 354,2 °F température moyenne de « surface » de Mercure
600,65 K 327,50 °C 621,5 °F point de fusion du plomb
737 K 464 °C 867,2 °F température moyenne de « surface » de Vénus
755 K 482 °C 900 °F un four électrique lors du cycle de pyrolyse
933,45 K 660,30 °C 1 220,6 °F point de fusion de l'aluminium[4]
1 000 K 727,15 °C 1 340,87 °F 3 000 K supplémentaire et c'est la température du Soleil.

L'environnement où l'eau apparaît naturellement sous forme liquide est indiqué en gris clair.

Notes et références[modifier | modifier le code]