Ordoño II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordoño II
Illustration.
Ordoño II de León, tableau de Isidoro Lozano au Musée du Prado.
Titre
Roi de León

(10 ans, 3 mois et 7 jours)
Prédécesseur García Ier
Successeur Fruela II
Roi de Galice

(3 ans, 2 mois et 27 jours)
Prédécesseur Alphonse III (roi des Asturies)
Successeur Lui même (roi de León)
Biographie
Dynastie Asturo-Léonaise
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès León
Sépulture Cathédrale de León
Père Alphonse III
Mère Jimena des Asturies
Conjoint Elvira Menendez
Sancha Sanchez de Pampelune
Aragonta González
Enfants Sancho Ordóñez
Ramire II
Alphonse IV
Religion Christianisme

Ordoño II
Rois de León

Ordoño II, mort en 924 à León, est roi de Galice de 910 à 924 et de León à partir de 914.

Second fils d’Alphonse III, il est envoyé par lui à Saragosse pour être élevé par les Banu Qasi. À la mort de son père, il reçoit la couronne de la Galice. Il est également couronné roi de León à la mort de son frère García I. Il s’établit par suite à León. Le royaume de León prend alors la suite du royaume des Asturies dans l'esprit de reconquête.

Il continue la politique d’expansion territoriale des royaumes antérieurs sur deux fronts. Il arrive ainsi sur le front occidental jusqu’à Evora et Mérida, saccageant les deux villes. Le gouverneur musulman est ainsi obligé d’acheter le retrait des troupes léonaises de ces terres. Sur le front oriental, il s’allie à Sanche Ier de Navarre (Sancho Garcés Ier) contre l’émir de Cordoue Abderramán III.

Le royaume de León de 900 à 929.

Ordoño II prend et rase Talavera ; les musulmans sont vaincus à San Esteban de Gormaz en 917 provoquant ainsi l’année suivante la chute de Arnedo et Calahorra, possessions des Banu Qasi, dans les mains des chrétiens. La réaction d’Abderramán III est d’envoyer en 920 une armée qui récupère Osma et San Esteban de Gormaz, entrant en Navarre et battant les chrétiens en 921 lors de la bataille de Valdejunquera tout en capturant les évêques de Tuy et Salamanque.

Ordoño II attribue la défaite à la défection des comtes de Castille, convoqués pour la bataille, mais qui n'avaient pas jugé bon de venir. Le roi les convoque de nouveau à Tejares et en fait mettre à mort plusieurs. Il lance ensuite une contre-offensive chrétienne, occupant La Rioja et incorporant à la Navarre les zones de Nájera et Viguera. Il doit ensuite affronter les comtes castillans qui continuent à braver l’autorité du royaume de León.

Avec Ordoño II, se clôt la période du royaume des Asturies et commence celle du royaume de León. À sa mort en 924 ses fils en bas âge sont évincés du trône par leur oncle Fruela II[1].

Épouses et descendance[modifier | modifier le code]

Ordoño II s'est marié trois fois. De son premier mariage en 892 avec Elvira Menéndez, Ordoño II a eu cinq fils et une fille :

  • Sancho, qui règnera sur la Galice (926-929) ;
  • Alphonse, qui deviendra roi de Léon (925-931) ;
  • Ramire, qui deviendra plus tard roi de León (931-951) ;
  • García ;
  • Sancho ;
  • Jimena.

Sa seconde épouse fut en 922 Aragonta Gutiérrez, fille de Gutierre Osorio et Elvira Gatónez (arrière-petite-fille du roi Ramire Ier d'Oviedo), avec qui il n'a pas eu de descendance.

Sa troisième et dernière épouse, de 923 jusqu'à sa mort, fut Sancha, fille du roi de Navarre Sanche Ier, avec qui il n'a pas eu non plus de descendance.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) César Álvarez Álvarez, « Ordoño II », dans Diccionario biográfico español, Madrid, Académie royale d'histoire, (lire en ligne).
  • (es) M. R. García Álvarez, « Ordoño Adefónsiz, rey de Galicia de 910 a 914 », Cuadernos de Estudios Gallegos -numéro= 63,‎ .
  • (es) E. Sáez, « Sobre la cronología de Ordoño II de León », Cuadernos de Historia de España,‎ .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) José María Manuel García-Osuna Rodríguez, « El astur rey de León Fruela II Adefónsiz "El Leproso" », Argutorio: revista de la Asociación Cultural "Monte Irago", vol. 9, no 20,‎ , p. 25–28.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :