Sanche Ier de Castille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanche Ier et Sanche de Castille.
Sanche Ier de Castille
Espinosa de los Monteros Plaza Sancho Garcia.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Famille de Lara (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Alba de Ribagorza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Elvire de Castille
Urraca de Covarrubias (en)
Marjorie de Castille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Munia Mayor de Castille
Sancha de Castille (d)
García II de Castille
Tigridia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sanche Ier Garciez, (mort le 5 février 1017) [1] comte de Castille et d’Alava de 995 à 1017, fut le fils de García Ier Fernandez, comte de Castille et d’Alba de Ribagorza.

Règne[modifier | modifier le code]

Sanche Garcia négocie dès son avènement une trêve avec Almanzor puis en 1003 avec son successeur Abd al-Malik al-Muzaffar par lesquelles il s'engage à soutenir leurs guerres de conquête contre le royaume de Léon et le comté de Barcelone. Toutefois dès que la puissance militaire du Califat montre des signes de faiblesse il aide les Berbères qui en 1009 attaquent Cordou et se font attribuer des provinces dans d'Al-Andalus puis en 1010 les slaves qui appuyés par le comte de Barcelone se révoltent à leur tour. Sanche Ier sans rompre formellement avec le royaume de Léon gouverne son comté comme un état indépendant. Une politique de chartes qui lui vaut le surnom de « comte des bons fueros » lui permet de consolider la Castille. Ils donnent par ailleurs comme époux à ses filles cadettes les héritiers du royaume de Léon et du comté de Barcelone et marie sa fille aînée Mayor au roi Sanche III de Navarre [2].

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Sanche Ier de Castille épousa en 994 Urraca de Salvador de Castille (†1025). De cette union naquirent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Europe/Southern Europe Europa/Südeuropa », p.  3172
  2. Adeline Rucquoi Histoire médiévale de la Péninsule ibérique Point Histoire H 180 éditions du Seuil Paris 1993 (ISBN 2020129353) p. 181