Opération Stoneage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Opération Stoneage
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'un convoi et d'une escorte à destination de Malte au coucher du soleil, depuis le pont du HMS Euryalus (l'un des navires d'escorte).
Informations générales
Date 16 -
Lieu Mer Méditerranée, non loin de Malte
(35° 53′ 42″ N, 14° 31′ 14″ E)
Issue Victoire britannique
Belligérants
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-UniDrapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Forces en présence
3 croiseurs légers
10 destroyers
4 cargos
Forces aériennes et navales
Pertes
156 tués
1 croiseur léger sérieusement endommagé
5 avions perdus
Aucune

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Batailles et opérations des campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'Est


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain

L'opération Stoneage ou Stone Age (16 - ) est une opération de convoyage allié sur l'île méditerranéenne de Malte pendant la Seconde Guerre mondiale, contournant le siège de Malte, commencé en .

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les quatre navires du convoi MW 13 ont quitté Alexandrie le , escortés par des croiseurs, des destroyers et sous couverture aérienne 24 h / 24 depuis les aérodromes capturés en Égypte et en Cyrénaïque (est de la Libye). Pour masquer la destination des navires, certains ont pris leur cargaison à Port-Soudan, en mer Rouge.

Un convoi complémentaire de Gibraltar a été annulé lorsque la Première armée britannique et alliée a débarqué au Maroc et en Algérie dans le cadre de l'opération Torch (8-) et l'avancée a moins progressé le long de la côte algérienne que prévu. Le MW 13 a navigué sur environ 74 km de la côte africaine jusqu'à l'ouest de Benghazi, puis détourné vers le nord pour Malte. La retraite de l'Axe le long de la côte libyenne a été détectée par les déchiffreurs de code de Bletchley Park de la machine de codage allemande Enigma, qui ont révélé l'incapacité de Panzerarmee Afrika à contre-attaquer les Alliés.

Au crépuscule le , une attaque de bombardiers-torpilleurs de l'Axe a endommagé le croiseur HMS Arethusa à l'avant du pont et a tué 156 membres de l'équipage. Le navire fit un lent voyage de retour vers Alexandrie, d'abord remorqué à la poupe, puis continuant sur un moteur. Le MW 13 atteint l'île de Malte à 01 h 30 du matin le , rompant le siège de Malte ( - ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lt Cdr Arnold Hague, « The Supply of Malta 1940–1942, Part 1 of 3 », naval-history.com, (consulté le 7 juin 2018)
  • F. H. Hinsley, British Intelligence in the Second World War. Its influence on Strategy and Operations, London, 2nd rev., coll. « History of the Second World War », (1re éd. 1993) (ISBN 978-0-11-630961-7)
  • H. M. Ships Damaged or Sunk by Enemy Action, 3rd September, 1939 to 2nd September, 1945, London, Admiralty: Director of Naval Construction, (OCLC 38570200, lire en ligne)
  • Major-General I. S. O. Playfair, Brigadier C. J. C. and Molony, Captain F. C. with Flynn RN et Group Captain T. P. Gleave, The Mediterranean and Middle East: The Destruction of the Axis Forces in Africa, vol. IV, Uckfield, Naval & Military Press, coll. « History of the Second World War United Kingdom Military Series », (1re éd. HMSO 1966) (ISBN 978-1-84574-068-9)
  • S. W. Roskill, The Period of Balance, vol. II, London, 3rd impression, coll. « History of the Second World War : The War at Sea 1939–1945 », (1re éd. 1956) (OCLC 174453986, lire en ligne)
  • Maj-Gen W. G. Stevens, Bardia to Enfidaville, Wellington, NZ, New Zealand Electronic Text Collection, 2003, coll. « The Official History of New Zealand in the Second World War 1939–1945 », , 11–31 p. (OCLC 226971028), « Chapter 2: Squaring Up to the Agheila Position »
  • Richard Woodman, Malta Convoys 1940–1943, London, John Murray, (ISBN 978-0-7195-6408-6)
  • Vego, « Major Convoy Operation To Malta, 10–15 August 1942 (Operation Pedestal) », Naval War College Review, vol. 63, no 1,‎ (ISSN 0028-1484, lire en ligne[archive du ], consulté le 5 juin 2018)
  • Hague, « The Supply of Malta 1940–1942, Part 1 of 3 », naval-history.com, (consulté le 7 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]