Opération Doomsday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale image illustrant la Norvège
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale et la Norvège.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L’opération Doomsday est le nom de code d'une opération menée par la 1re division aéroportée britannique en mai 1945 pendant l'occupation alliée de la Norvège, immédiatement après la victoire en Europe, afin de maintenir l'ordre et superviser la capitulation des forces allemandes en Norvège, soit 350 000 hommes de la 20e armée de montagne et empêcher le sabotage des infrastructures militaires et civiles vitales.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

Les actes de capitulation de l'Allemagne nazie sont signés le 8 mai 1945 et envoyés au général Franz Böhme, commandant la Wehrmacht en Norvège. Les Britanniques atterrissent à Oslo et Stavanger entre le 9 et le 11 mai avec pour tâches secondaires de rechercher d'éventuels ex-prisonniers de guerre alliés, l'arrestation de criminels de guerre nazis, le nettoyage des champs de mines et assurer le retour pacifique de Haakon VII au pouvoir.

Bien que les Alliés craignissent que les Allemands ne résistent, ceux-ci coopèrent et leur désarmement s'effectue sans grands problèmes hormis l'hostilité de quelques capitaines de U-Boot de la Kriegsmarine à Trondheim. Les soldats britanniques ont été accueillis avec enthousiasme par la population civile à Oslo. La division parvient également à retrouver les corps des troupes aéroportées britanniques ayant pris part à l'opération Freshman, une tentative infructueuse de saboter le programme d'armes atomiques nazi en novembre 1942. À la fin août 1945, Doomsday prend fin et les soldats de la 1re DAB retournent en Angleterre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen Ashley Hart, The Forgotten Liberator: The 1939–1945 Military Career of General Sir Andrew Thorne. Journal of the Society for Army Historical Research 79 (Automne 2001).
  • (en) Howard D. Grier, Hitler, Dönitz, and the Baltic Sea: the Third Reich's last hope, 1944-1945. Naval Institute Press, 2007. (ISBN 1-59114-345-4).
  • (en) Martin Middlebrook, Arnhem 1944: The Airborne Battle. Penguin, 1995. (ISBN 0-14-014342-4).
  • (en) Lieutenant-Colonel T.B.H Otway, The Second World War 1939–1945 Army – Airborne Forces. Imperial War Museum, 1990. (ISBN 0-901627-57-7).
  • (en) Earl Ziemke, The German Northern Theater of Operations 1940-1945. United States Government Printing, 1959. (ISBN 0-16-001996-6).