Opération Alphabet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'opération Alphabet consista en l'évacuation le des troupes alliées (Britanniques, Français, Polonais) du port de Narvik (nord de la Norvège) sanctionnant le succès de l'Allemagne nazie pendant l'opération Weserübung du 6 avril et la fin de la campagne britannique en Norvège. L'évacuation fut terminée le .

Déroulement[modifier | modifier le code]

L'évacuation a été incitée par l'assaut de la Wehrmacht au-dessus du Benelux et de la France au printemps 1940 qui a relativement réduit l'importance stratégique de la Scandinavie concernant l'approvisionnement en minerai de fer pour l'Allemagne.

Plusieurs nuits après l'évacuation militaire, les civils de la ville ont été sauvés par le sous-lieutenant britannique Patrick Dalzel-Job. En désobéissant aux ordres, il a organisé l'évacuation de la population en bateaux de pêche juste avant un bombardement allemand de représailles. La ville a été en grande partie détruite, mais seulement quatre personnes ont été tuées. La marine royale a voulu mettre à pied Patrick Dalzel-Job mais ne put le faire après que le roi Haakon VII de Norvège lui attribua la croix des chevaliers de l'Ordre de Saint-Olaf. Plus tard dans la guerre, il a servi avec Ian Fleming. Beaucoup de sources[Lesquelles ?] citent Patrick Dalzael-Job comme inspiration du personnage de James Bond.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Une conséquence de l'évacuation alliée de Norvège fut l'affaiblissement de la position de la Suède et de la Finlande vis-à-vis de l'Allemagne nazie. Un accord fut conclu en juin, concernant les transferts de troupes (désarmées) de la Wehrmacht via le réseau suédois des chemins de fer ; probablement un écart dans la politique de neutralité de la Suède pendant cette guerre. En août c'est au tour de la Finlande de signer un accord secret d'acquisition d'armes à l'Allemagne contre la possibilité de transfert de troupes vers le nord de la Finlande. À ce jour l'Allemagne et l'Union soviétique étaient toujours unies par le Pacte germano-soviétique qui avait exclu les autres puissances internationales de l'Europe du Nord.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]