Olaf Hoffsbakken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Olaf Hoffsbakken
image illustrative de l’article Olaf Hoffsbakken
Olaf Hoffsbakken en 1936
Contexte général
Sport Combiné nordique et ski de fond
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Norvège Norvégienne
Naissance
Lieu de naissance Snertingdal (en)
Décès (à 78 ans)
Lieu de décès Gjøvik
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 2 0
Championnats du monde 1 2 1
Championnat de Norvège de ski de fond (no) 1 ? ?
Championnat de Norvège de combiné nordique 1 ? ?

Olaf Hoffsbakken (né le 2 septembre 1908 et décédé le 23 novembre 1986) est un ancien fondeur et spécialiste norvégien du combiné nordique. Il reçoit la Médaille Holmenkollen en 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors des Jeux olympiques de 1936, il est le deuxième relayeur du 4 × 10 kilomètres[1]. Oddbjorn Hagen le lance avec une minute d'avance sur la Finlande[2]. Au cours de son relais, il accentue l'avance de la Norvège sur la Suède et la Finlande[3]. Finalement le relais Norvégien se classe deuxième à 6 secondes de la Finlande[4].

Lors du combiné, il se classe 5e du 18 km mais deuxième combiné[5]. Ses performances au tremplin lui permettent de garder sa deuxième du combiné[6].

En 1938, il devient champion du monde de combiné nordique à Lahti[7]. En 1939, il termine 4e du relais 4 × 10 km lors des championnats du monde de ski nordique 1939[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Les Jeux Olympiques comptent également comme championnats du monde sauf pour le combiné nordique.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Festival de ski d'Holmenkollen[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du combiné nordique en 1936 et 1939.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Berlioux, Des jeux et des crimes : 1936 Le piège blanc olympique, Paris, Atlantica, (ISBN 2-758800-02-0) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]