O gringo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gringo (homonymie).
O gringo

Album de Bernard Lavilliers
Sortie janvier 1980[1]
Enregistré avril - décembre 1979 [2]
Drapeau : États-Unis La Tierra Sound Studios, New York
Drapeau : États-Unis The Power Station, New York
Drapeau : Brésil Polygram Studios, Rio de Janeiro
Drapeau : Jamaïque Aquarius Studio, Kingston
Drapeau : France Delphine Studios, Paris
Durée 44 min 28 s
Genre rock, chanson française
Label Barclay
Critique

3 étoiles sur 5 AllMusic[2]
4 étoiles sur 5 Forces Parallèles[3]

Albums de Bernard Lavilliers

Singles

  1. Traffic
    Sortie : février 1980
  2. Stand the Ghetto
    Sortie : août 1980
  3. La Salsa (pressage bolivien)
    Sortie : 1980

O gringo est le septième album studio de Bernard Lavilliers sorti en janvier 1980.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sur la photo de la pochette (de Jean Baptiste Mondino), on voit Lavilliers rigoler dans une chambre minable, flingue posé dans une valise. Après l'échec commercial de son précédent album, Pouvoirs, O gringo est l'album de la reconnaissance et du succès, puisqu'il sera certifié d'abord disque d'or pour plus de 100 000 exemplaires en 1980, puis disque de platine deux ans plus tard pour plus de 400 000 exemplaires vendus[4]. Les rythmes reggae, salsa voire traditionnel brésilien (Sertão, dédié à Lampião, cangaceiro mythique de la libération au Brésil) en font un album éclectique qui mélange des inspirations variées :

  • Reggae jamaïcain : Stand the ghetto, Kingston.
  • Sud-américains : La salsa, Pierrot la lame.
  • Brésiliens : Sertão, O Gringo.
  • Rock : Rock City.
  • Poésie française : Est-ce ainsi que les hommes vivent ?.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'album est enregistré dans cinq studios différentes entre avril et décembre 1979[5]:

  • au Studio Aquarius, à Kingston (Jamaïque) en avril 1979 pour les titres Kingston et Stand the Ghetto
  • au Studio The Power Station, à New York (États-Unis) en septembre 1979 pour les titres Rock City et Traffic
  • au Studio La Tierra, à New York (États-Unis) en septembre 1979 pour les titres La Salsa et Pierrot la Lame
  • au Studio Polygram, à Rio de Janeiro (Brésil) en octobre 1979 pour les titres O Gringo et Sertaô
  • au Studio Delphine, à Paris (France) en décembre 1979 pour les titres Attention Fragile et Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Titres[modifier | modifier le code]

Il existe deux éditions différentes de l'album :

  • La version vinyle paru en 1980, qui contient un 33 tours avec quatre titres sur chaque face et un maxi 45 tours avec Traffic et Stand the Ghetto, qui ne sont pas inclus sur le 33 tours. Le maxi 45 tours est intégré avec l'album[6].
  • La version en disque compact, éditée en 1989, contenant les huit titres du 33 tours et les deux titres du maxi 45 tours, paru dans un seul disque. Traffic est placé entre La Salsa et O Gringo, tandis que Stand The Ghetto est placé entre Pierrot-La-Lame et Kingston[7].

Édition vinyle de 1980[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

No TitreParoles et musique Durée
1. Rock cityBernard Lavilliers 3:02
2. La salsaBernard Lavilliers 5:00
3. O gringoBernard Lavilliers, Novelli 5:05
4. SertãoBernard Lavilliers 4:42
5. Attention fragileBernard Lavilliers 3:50
6. Pierrot-La-LameBernard Lavilliers 4:01
7. KingstonBernard Lavilliers 4:08
8. Est-ce ainsi que les hommes vivent ?Louis Aragon, Léo Ferré 4:35

Maxi 45 tours[modifier | modifier le code]

No TitreParoles et musique Durée
1. TrafficBernard Lavilliers 5:34
2. Stand the ghettoBernard Lavilliers 4:29

Édition CD de 1989[modifier | modifier le code]

No TitreParoles et musique Durée
1. Rock cityBernard Lavilliers 3:02
2. La salsaBernard Lavilliers 5:00
3. TrafficBernard Lavilliers 5:34
4. O gringoBernard Lavilliers, Novelli 5:05
5. SertãoBernard Lavilliers 4:42
6. Attention fragileBernard Lavilliers 3:50
7. Pierrot-La-LameBernard Lavilliers 4:01
8. Stand the ghettoBernard Lavilliers 4:29
9. KingstonBernard Lavilliers 4:08
10. Est-ce ainsi que les hommes vivent ?Louis Aragon, Léo Ferré 4:35

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]