Lampião

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lampião.

Virgulino Ferreira da Silva, mieux connu sous le nom de Lampião (« lanterne »), né le près de Serra Talhada et mort le dans le Sergipe, est un chef des bandits comptant parmi les plus célèbres de la Cangaço, une forme de banditisme endémique au Nord-Est du Brésil dans les années 1920 et 1930.

Les exploits de Lampião ont fait de lui un « héros populaire », une sorte d'équivalent brésilien du Jesse James américain[1].

Il s'est marié avec Maria Bonita, un membre de son groupe.

Lampião (au centre) et Maria Bonita (à droite).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Billy Jaynes Chandler, The Bandit King : Lampião of Brazil, Texas A&M University Press, (ISBN 0-89096-194-8), p. 3

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maria Isaura Pereira de Queiroz, Os cangaceiros: les bandits d'honneur brésiliens, Paris: éd. Julliard, 1968
  • (en) Billy Jaynes Chandler, The Bandit King : Lampião of Brazil, Texas A&M University Press, (ISBN 0-89096-194-8) (trad. port. sous le titre Lampião, o Rei dos Cangaceiros)
  • Patricia Sampaio Silva, Sur les traces de Virgolino, un cangaceiro dit Lampião. Fragilités, violences et légalité, thèse de doctorat, université de la Sorbonne (Paris III), Paris 2000.
  • Élise Grunspan-Jasmin, Lampião, vies et morts d'un bandit brésilien, PUF, coll. Partage du savoir, 2001. (ISBN 2-13-052251-3) (trad. port. sous le titre Lampião - Senhor do Sertão, aux éd. Edusp).
  • Jack de Witte, Lampeão VP. Sans toit, sans roi, sans loi, Mandacaru, 2004, 382 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]