Nida (Lituanie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nida.

55° 18′ N 21° 00′ E / 55.3, 21

Nida
Blason de Nida
Héraldique
Rue de Nida
Rue de Nida
Administration
Pays Drapeau de la Lituanie Lituanie
Région Petite Lituanie
Apskritis Apskritis de Klaipėda
Municipalité Neringa
Démographie
Population 1 650 hab.
Coordonnées 55° 18′ 14″ N 21° 00′ 19″ E / 55.303973, 21.0053255° 18′ 14″ Nord 21° 00′ 19″ Est / 55.303973, 21.00532

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte administrative de Lituanie
City locator 14.svg
Nida

Géolocalisation sur la carte : Lituanie

Voir la carte topographique de Lituanie
City locator 14.svg
Nida
Sources
Villes de Lituanie

Nida (en allemand : Nidden) est une station balnéaire de Lituanie, chef-lieu de la municipalité de Neringa sur l'isthme de Courlande donnant sur la mer Baltique. Sa population est de 1 650 habitants. Préservée et très prisée des touristes lituaniens et allemands, Nida se situe à 48 km de Klaipėda et à 4 km de la frontière avec la Russie (oblast de Kaliningrad).

Le site le plus remarquable de Nida est la dune de Parnidis, la seconde plus haute d'Europe après la dune du Pyla en France.

Centre de Nida

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Nida se trouve dans un document de l'Ordre Teutonique datant de 1385. Jusqu'en 1919, Nida était située dans la province allemande de Prusse-Orientale. Par le traité de Versailles en 1919, Nida devient partie du Territoire de Memel, mandat de la Société des Nations (frontière avec la Prusse-Orientale à quelques kilomètres vers le sud, où aujourd'hui se trouve la frontière avec la Russie, oblast de Kaliningrad). En 1923, le Territoire de Memel est saisi par la Lituanie indépendante. Repris au Reich par Hitler en 1939, réassigné à la Lituanie (à ce moment République socialiste soviétique de Lituanie) par le traité de Potsdam en 1945, ce territoire est depuis 1990 une partie de la Lituanie nouvellement indépendante.

Après la Seconde Guerre mondiale, Nida est resté un simple village de pêcheurs jusqu'aux années 1970. À cette époque, le pouvoir soviétique la transforma, ainsi que les trois autres villages (Juodkrantė, Preila et Pervalka) formant le district de Neringa, en une station balnéaire réservée à la nomenklatura. Grâce à une politique très stricte en matière de développement immobilier ainsi que l'interdiction de toute industrie, le territoire de Nida est resté quasiment vierge de toute pollution. Aujourd'hui le nombre de visiteurs est limité par une offre hôtelière restreinte et des prix élevés.

Paysage de dune près de Nida

Personnalités[modifier | modifier le code]

Thomas Mann y passe les étés 1930-1932 avec sa famille dans une maison de vacances (qui lui est devenue inaccessible après son expulsion de l'Allemagne en 1933), aujourd'hui un centre culturel portant son nom.

Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir passent par Nida lors de leur séjour en Lituanie durant l'été 1965. Il reste de ce court séjour une photo célèbre du philosophe marchant seul dans les dunes.

La maison de Thomas Mann

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :