Nicolas Hazard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hazard.
Ne pas confondre avec Pierre Nicolas Joseph Hazard.

Nicolas Hazard, né le [1], est un entrepreneur français. Il est fondateur et président de INCO[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Hazard[4] est diplômé d'HEC[5] et titulaire du master ès affaires publiques[6] de Sciences-Po Paris[7]. Il organise l’événement Impact², le « Davos »[8] de l’entrepreneuriat social à l’Hôtel de Ville de Paris, qui réunit chaque année près de 1500 décideurs économiques et politiques, venus de 50 pays.

Il est président[9] du Conseil stratégique de la Ville de Paris. Une instance auprès de la Maire de la ville, qui réunit différentes personnalités de la société civile et du milieu économique pour imaginer l’avenir de la capitale et promouvoir son rayonnement à l'international.

Il a été élu en 2015 « Young Global Leader »[10] par le World Economic Forum et est lauréat du prix Montgolfier[11] (comité des Arts économiques). Par ailleurs, il a été élu Young Global Leader par la French-American Foundation en 2016 [12] et par le Franco British Council en 2017.

Il contribue au journal Le Monde, à travers une chronique[13] mensuelle sur le « Made in France » social, ainsi que dans The Guardian[14] et la Stanford Social Innovation Review[15].

Nicolas Hazard a travaillé avec différentes personnalités politiques parmi lesquelles, Anne Hidalgo (il est le président du Conseil stratégique de la ville de Paris)[16], Benoît Hamon (il a conseillé le candidat pour l'entrepreneuriat pour sa campagne présidentielle de 2017[17],[18]), Valérie Pécresse (il a lancé en partenariat avec la région Île-de-France le premier programme de formation aux métiers de pilote de drone)[19], Alain Juppé, Romano Prodi[20] ou encore Hillary Clinton[21].

Participations[modifier | modifier le code]

Il a été membre de différentes organisations internationales :

« L'économie de demain »[modifier | modifier le code]

Adepte d’un capitalisme inclusif[23], Nicolas Hazard promeut un nouveau modèle économique[24] (collaboratif, circulaire, connecté, social et solidaire).

Pour lui, nos sociétés contemporaines se dirigent vers l’avènement d’un nouveau modèle économique[25] qui concilie impact positif et rentabilité économique efficiente[26].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Capitalism for all, 20 enterprises that change the world, Edit the World, 2013
  • L'entreprise du XXIeme siècle sera sociale ou ne sera pas[27], 2012
  • La Ruée des Licornes, Lemieux éditeur, 2017[28]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://dirigeants.bfmtv.com/Nicolas-Hazard-2558401/
  2. « About Us », sur www.inco.co.com (consulté le 7 avril 2017)
  3. Jérôme Porier, « « L’économie sociale et solidaire a un énorme potentiel de croissance » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  4. P.C., « L'Enquête : Financeur d'alternatives », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  5. Séverin Husson, « La finance comme un lien », La Croix,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/nicolas.hazard06.
  7. Jacqueline de Linares, « Golden Boy pour une bonne cause », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  8. « Forum Impact²: le Davos de l'entrepreneuriat social: Patricia Laurent, Nicolas Hazard et Laurent Laïk (4/5) – 29/03 », sur www.msn.com (consulté le 10 août 2015)
  9. « La maire de Paris s'entoure d'un conseil de « sages » », Le Parisien, (consulté le 10 août 2015)
  10. « Nicolas Hazard - Femmes Pour le Climat », Women's Tribune, (consulté le 10 août 2015)
  11. « Les Montgolfier », sur www.industrienationale.fr (consulté le 10 août 2015)
  12. (en) « Nicolas Hazard - French-American Foundation », sur French-American Foundation (consulté le 5 décembre 2017)
  13. Nicolas Hazard (Président du comptoir de l'innovation), « « Made in France social »: Upcycle, le nouveau Champignon de Paris ! », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  14. Nicolas Hazard, « Can French social enterprise succeed globally? », sur the Guardian (consulté le 10 août 2015)
  15. « Jobs for Better Health (SSIR) », sur www.ssireview.org (consulté le 10 août 2015)
  16. « La maire de Paris s'entoure d'un conseil de « sages » », leparisien.fr,‎ 2015-02-04cet07:00:00+01:00 (lire en ligne)
  17. Marie-Pierre Haddad , « Présidentielle 2017 : ce que traduit le nouvel organigramme de l'équipe de Hamon », rtl.fr, 26 février 2017.
  18. Organigramme de campagne de Benoît Hamon
  19. « Ces Franciliens sont devenus pilotes de drones », leparisien.fr,‎ 2017-10-09cest19:18:20+02:00 (lire en ligne)
  20. « Nicolas Hazard, le golden boy de la finance sociale », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  21. Baudouin Eschapasse, « Un financier au service de l'économie sociale et solidaire », Le Point,‎ (lire en ligne)
  22. Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, « Liste des membres du CNDSI », sur France Diplomatie : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (consulté le 10 août 2015)
  23. Myriam Matinrazm, « Nicolas Hazard ou l'ambition de l'entrepreneuriat social », (consulté le 10 août 2015)
  24. « Semaine de l'entrepreneuriat social », Libération, (consulté le 10 août 2015)
  25. « Que font concrètement les pouvoirs publics pour soutenir les entrepreneurs sociaux ? », sur Libération.fr (consulté le 10 août 2015)
  26. BFM BUSINESS, « Paris, capitale mondiale de l'entrepreneuriat social : Nicolas Hazard, Philippe Lemaire, et Gilles Berhault, dans Green Business – 18/05 3/4 », sur bfmbusiness.bfmtv.com (consulté le 10 août 2015)
  27. Jean-Marc Borello, François Bottollier-Depois, Nicolas Hazard, L'Entreprise du XXIe siècle sera sociale (ou ne sera pas), Rue de l'échiquier, , 320 p. (ISBN 2917770260, lire en ligne)
  28. « Start-up : les "licornes" promettent-elles un monde meilleur ? - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]