Ooredoo Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nedjma (opérateur))
Aller à : navigation, rechercher

Ooredoo Algérie

Description de l'image  Ooredoo.svg.
Dates clés (Date de création), (Changement de nom)
Personnages clés Joseph Ged
Abdullah bin Mohammed bin Saud al-Thani
Forme juridique Société par actions au capital de 43.067.455.185 DA
Slogan Ooredoo, dima mâakoum
Siège social Drapeau d'Algérie Alger (Algérie)
Direction Joseph Ged
Activité Opérateur de télécommunications
Produits Téléphonie mobile, HSPA+, Push to talk, BlackBerry
Société mère Ooredoo
Sociétés sœurs Tunisiana, Ooredoo Qatar, Ooredoo Maldives, Asiacell, NavLink, Indosat, Nawras..
Effectif 2500[1].
Site web http://www.ooredoo.dz
Chiffre d’affaires $790,6 millions (2013)[1].
$139,5 millions (+13%).

Ooredoo précédemment connu sous le nom Nedjma (étoile en langue arabe) est le troisième opérateur (en termes de date d'entrée en vigueur) de téléphonie mobile en Algérie. C'est la marque commerciale mobile de Wataniya Télécom Algérie. L'opérateur compte aujourd'hui plus de 10 millions d'abonnés[2].

Wataniya Télécom Algérie (WTA), le premier opérateur multimédia de téléphonie mobile en Algérie, a obtenu une licence de desserte nationale des services de téléphonie sans fil en Algérie le 2 décembre 2003, grâce à une soumission gagnante de 421 millions de dollars US. Le 25 août 2004, Wataniya a procédé au lancement commercial sous l'ancienne marque Nedjma.

Les numéros de téléphones 2G des abonnés Ooredoo commencent par l'indicatif 05 xx xx xx xx ce qui donne un numéro de téléphone à 10 chiffres. Les numéro provisoirs[3] 3G commencent quant à eux par l'indicatif 05 40 xx xx xx.

Ooredoo Algérie lance le 15 décembre 2013 son réseau commercial HSPA+ sous le label 3G++.

Histoire[modifier | modifier le code]

WTA a été mise en place par la société koweïtienne Wataniya Télécom, à laquelle s’est jointe United Gulf Bank (UGB). Dotée d’une licence d’une durée de 15 ans, WTA a adopté un programme d’investissements accéléré comportant des projets de 1 milliard de Dollars US sur trois ans.

Wataniya Télécom, l’opérateur de référence de WTA, a été fondée en 1999 au Koweït. Il fait partie des sociétés de Koweït Projects Company (KIPCO), la plus importante entreprise privée du Koweït avec un actif de plus de 10 milliards USD.

En mars 2007, Qtel devient actionnaire majoritaire (51 %) de Wataniya Télécom Koweït et détient par conséquent 80 % de Nedjma.

C’est lors d’une conférence de presse organisée[4], le mardi 12 novembre 2013 à l’hôtel Sheraton du Club des Pins que le directeur général de Nedjma, Joseph Ged a annoncé le changement officiel de son identité commerciale et visuelle en adoptant le nouveau nom Ooredoo (Le nom de la marque traduit de l'arabe signifie «je veux» ). Il a également indiqué que le transfert de la marque de Nedjma vers Ooredoo s’effectuera dans la continuité sous le slogan de « Dima Maakoum » et que le lancement de la nouvelle marque coïncide avec la mise en service de la 3G et a fait la promesse de faire venir Lionel Messi en Algérie.

Au 15 décembre 2013 conjointement au lancement commercial du réseau 3G++, Nedjma devient Ooredoo Algérie [5].

Évolution de l'identité visuelle[modifier | modifier le code]

Réseau[modifier | modifier le code]

Nedjma utilise le réseau GSM sur les fréquences 900/1800 et le réseau GPRS et EDGE pour les applications de données. D'après l'autorité de régulation de la poste et des télécommunications, le réseau Nedjma couvre 99 % des chefs lieux des wilayas, et plus de 95 % des agglomérations et routes nationales.

Au 31 décembre 2006, WTA comptais près de 1300 employés. Outre son siège social situé à Ouled Fayet (Chéraga, Alger), WTA a aussi des bureaux régionaux à Bab Ezzouar (Alger), Oran et Constantine.

Au 15 décembre Nedjma, devenue Ooredoo procède au lancement commercial de son réseau 3G HSPA+ après autorisation de l'ARPT[6], sous le label 3G++ et simultanément avec l'opérateur national Mobilis couvrant ainsi 10 wilayas au premier jour de lancement[7], en l’occurrence, Alger, Oran, Ouargla, Constantine, Sétif, Djelfa et en exclusivité à Béjaïa, Chlef, Bouira et Ghardaïa.

Le déploiement se poursuivra plus tard à Boumerdès, Blida, Tipasa, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Aïn Defla et Biskra et El Oued et en exclusivité Médéa. L’opérateur envisage de couvrir d’ici la fin 2014, 25 wilayas représentant 80% de la population[7].

Espaces Nedjma/Ooredoo[modifier | modifier le code]

L'opérateur totalise près de 38 espaces opérationnels à travers le territoire national.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Concours Media Star[modifier | modifier le code]

Ce concours, destiné aux journalistes algériens de la presse écrite et audiovisuelle, est le premier du genre à être initié par un opérateur de téléphonie en Algérie. Il récompense les meilleurs travaux journalistiques, évalués par un jury indépendant composé de personnalités connues dans le monde des Médias et de la Communication.

« Media Star » a été instituée par Nedjma pour favoriser l'émergence d'une presse professionnelle spécialisée dans le domaine des nouvelles technologies, qui ont connu un essor fulgurant au cours des quatre dernières années en Algérie. Ce concours fait partie d'une série d'actions mises en place par Nedjma au profit des journalistes algériens, parmi lesquelles la création d'un club de presse doté d'un programme de formations assurées par des experts en télécommunications.

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Le mardi 10 mars 2009 Nedjma signe un contrat avec La Fédération algérienne de football pour une durée de 4 ans.

Nedjma-Ooredoo est le sponsor principale de la Fédération algérienne de football et de l'Équipe nationale algérienne de football et elle est aussi sponsor des 9 clubs suivants de la 1re Ligue professionnelle de football en Algérie :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :