Nathalie Luca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nathalie Luca
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Nathalie Luca (1966) est anthropologue, habilitée à diriger des recherches au CNRS. Elle est directrice adjointe du Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux de l'EHESS[1]. Elle est également co-rédactrice en chef, avec Pierre Lassave, de la revue Archives de sciences sociales des religions.

Elle a été membre de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) de mars 2003[2] à novembre 2005. Elle en a démissionné au motif qu'elle refusait d'être liée à un prévisible durcissement de la position de cet organisme[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le salut par le foot - Une ethnologue chez un messie coréen, Labor et Fides, 1997.
  • Avec Frédéric Lenoir, Sectes, mensonges et idéaux, Éditions Bayard, Paris, 1998.
  • Sectes, Églises et nouveaux mouvements religieux, in Actes du séminaire « L'enseignement du fait religieux », 5, 6 et 7 novembre 2002.
  • Les sectes, coll. Que sais-je ?, PUF, Paris, 2004. 2e édition : 2011[1].
  • Individus et pouvoirs face aux sectes, Armand Colin, coll. « Sociétales », 2008.
  • Quelles régulations pour les nouveaux mouvements religieux et les dérives sectaires dans l’Union européenne ?, PU Aix-Marseille, coll. « Droit et religions », 2011.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Page de Nathalie Luca, membre du Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux (EHESS)