Roberte Hamayon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roberte Hamayon
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Ethnologie, Linguistique
Institutions EPHE
INALCO
Université Paris X Nanterre
Formation Anthropologie
Linguistique
Russe
Mongol
Renommée pour Chamanisme en Sibérie
Épopées
Bouriates et Mongols
Concept anthropologique du Jeu
Distinctions Médaille d'argent du CNRS

Roberte Hamayon (née en 1939 à Paris) est une anthropologue française, Directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (EPHE), dans la section Sciences religieuses (Religions de l'Asie septentrionale), et ancienne directrice du Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative (université Paris X-Nanterre).

Ses recherches portent entre autres, sur le modèle chamanique, substrat religieux traditionnel des peuples autochtones de Sibérie et de Mongolie. Après un premier séjour en Mongolie en 1967 puis dans la République de Bouriatie en Sibérie orientale en 1967[1], elle participe à la création du Centre d'études mongoles et sibériennes en 1969, qu'elle dirige jusqu'en 2007.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Chants mongols et bouriates, Musée de l'Homme, 1973 (Plaquettes de disques en français et en anglais).
  • Manuel de langue mongole, Publications orientalistes de France, 1975, 236 p.
  • Éléments de grammaire mongole (avec Marie-Lise Beffa), Dunod, 1975, 286 p.
  • La chasse à l'âme. Esquisse d'une théorie du chamanisme sibérien (1988), Université de Paris X Nanterre, Société d'ethnologie, 1990, 879 p. (ISBN 2-901161-35-9) [1]
  • Taïga, terre de chamans (1997), texte de Roberte Hamayon, photographies de Marc Garanger, Imprimerie Nationale éditions, 2015, 214 p. (Toungouses et Iakoutes).
  • The concept of shamanism: uses and abuses, Henri-Paul Francfort et Roberte Hamayon (dir.), Budapest, Akadémiai Kiadó, 2001, VII-408 p.
  • Chamanismes, Revue Diogène, PUF, coll. "Quadrige", 2002, 311 p.
  • Le chamanisme : ou l'art de gagner sa chance grâce à des partenaires imaginaires, École française d'Extrême-Orient, Centre de Pékin, 2007, 17-XII p. (ISBN 978-2-85539-682-8)
  • Jouer. Étude anthropologique à partir d'exemples sibériens, La Découverte, coll. "Bibliothèque du MAUSS", 2012, 376 p.
  • Le chamanisme. Fondements et pratiques d'une forme religieuse d'hier et d'aujourd'hui, Eyrolles, 2015, 181 p.

Quelques traductions[modifier | modifier le code]

  • Maria Salga, "Éléments textuels récurrents dans la poésie populaire mongole", in Études mongoles et sibériennes, vol. V, 1974, p. 81-85.
  • A. Ulanov, "Les grandes étapes de l'évolution du folklore bouriate", in Études mongoles et sibériennes, vol. V, 1974, p. 75-80.
  • Lajos Bese, "Sur les anciens noms de personnages mongols", in Études mongoles et sibériennes, vol. V, 1974, p. 91-96.

Études sur Roberte Hamayon[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Lambert (dir.), D'une anthropologie du chamanisme vers une anthropologie du croire. Hommage à l'œuvre de Roberte Hamayon, Centre d'études mongoles et sibériennes/École Pratique des Hautes Études, 2013, 768 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Point no 2082 du 9 août 2012, p73.
  2. CNRS, « Médaille d’argent du CNRS - 2006 », sur http://www.cnrs.fr, (consulté le 5 février 2014), p. 34

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Le chamanisme en Sibérie : Conférence enregistrée dans la salle de cinéma du musée du Quai Branly le 3 février 2007, Musée du quai Branly, Paris, 2007, 1 CD (1 h 11 min 48 s)

Liens externes[modifier | modifier le code]