Mustapha Laabid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mustapha Laabid
Illustration.
Mustapha Laabid en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans et 29 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 1re d'Ille-et-Vilaine
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LREM
Prédécesseur Marie-Anne Chapdelaine
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Rennes (Ille-et-Vilaine, France)
Parti politique LREM
Diplômé de Université Rennes I
Profession Directeur associatif

Mustapha Laabid, né le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un homme politique français. Membre de La République en marche (LREM), il est élu député de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine lors des élections législatives de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Mustapha Laabid naît le 29 mars 1969 à Rennes en Ille-et-Vilaine[1], d'un père maçon et d'une mère femme au foyer[2]. Il travaille dans le monde associatif et devient directeur de l'antenne rennaise de la Fondation Agir contre l'exclusion, créée en 1998 à l'initiative d'Edmond Hervé[3]. C'est ce poste qu'il occupe au moment de son élection comme député[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En mai 2017, La République en marche l'investit sur la première circonscription d'Ille-et-Vilaine pour les élections législatives de 2017. Le 18 juin 2017, il remporte le second tour de l'élection législative avec 58,87% des voix exprimées contre Grégoire Le Blond, le maire centre-droit de Chantepie, après avoir éliminé la députée socialiste sortante, Marie-Anne Chapdelaine, dès le premier tour[5]. Il s'agit de son premier mandat électoral. Membre de la commission des affaires sociales[6] et de la Délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, il préside le groupe d'amitié France-Maroc et siège dans le groupe LREM[7].

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

En mai 2018, le parquet de Rennes ouvre une enquête à son sujet pour abus de confiance en raison de mouvements financiers suspects[8]. Le , le parquet de Rennes annonce poursuivre Mustapha Laabid pour abus de confiance. Il est accusé d'avoir détourné à des fins personnelles quelque 22 000 euros de l'association Collectif Intermède, qu'il présidait ; sur cette somme, plus de 15 000 euros auraient été déboursés pour des frais de bouche, des réservations d'hôtel, des achats personnels et des frais de téléphonie[9]. En , le parquet requiert à son encontre six mois d'emprisonnement avec sursis et cinq ans d’inéligibilité[10],[11].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Législatives : qui est Mustapha Laabid, nouveau député de la République en marche en Ille et Vilaine ? », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juin 2017)
  2. « Rennes. L'entrée au Palais Bourbon, "une grande émotion" pour les nouveaux députés LREM », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2017)
  3. Présentation de FACE Rennes
  4. « Législatives. Rennes sud : Mustapha Laabid (LREM) élu député », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2017)
  5. Ministère de l'Intérieur, « Elections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 20 juin 2017)
  6. Assemblée Nationale, « M. Mustapha Laabid - Ille-et-Vilaine (1re circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 29 juin 2017)
  7. Assemblée Nationale, « Composition du groupe La République en Marche au 28 juin 2017 - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 28 juin 2017).
  8. « Un député LREM rennais entendu par la police », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2018)
  9. « Ille-et-Vilaine : le député LREM Mustapha Laabid poursuivi pour abus de confiance », sur leparisien.fr, (consulté le 3 février 2019)
  10. Rennes. 6 mois avec sursis et 5 ans d’inéligibilité requis contre le député Mustapha Laabid, letelegramme.fr, 3 juin 2019
  11. Jugé pour abus de confiance, le député Laabid (LREM) reconnaît une gestion maladroite, lefigaro.fr, 3 juin 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]