Musée du train miniature de Châtillon-sur-Chalaronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée du train miniature de Châtillon-sur-Chalaronne
Musée du train miniature de Châtillon-sur-Chalaronne - 2.JPG
Entrée du musée.
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Commune
Adresse
96, Place des halles
01400 Châtillon-sur-Chalaronne
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’Ain
voir sur la carte de l’Ain
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée du train miniature de Châtillon-sur-Chalaronne est une exposition permanente de modélisme ferroviaire située à Châtillon-sur-Chalaronne dans le département de l'Ain. Il est né d'un projet porté par un particulier, Patrick Crolle, débuté en 1980 pour finalement se concrétiser par l'ouverture du « musée » en 2000[1]. Les décors s’étendent sur plus de 100 mètres carrés dans lesquels le réseau ferré comporte un kilomètre[1],[2] de voie à l'échelle HO (1/87e)[3].

Les halles (monument historique classé de Châtillon-sur-Chalaronne) sont situées à proximité immédiate du bâtiment accueillant le musée[2].

Reproductions[modifier | modifier le code]

Le « musée » inclut plusieurs représentations fidèles de monuments et de lieux réels, partiellement listés ci-dessous.

France[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

  • Les Alpes franco-suisses sont représentées incluant notamment la reproduction d'un viaduc ferroviaire suisse.

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • La nouvelle El Diablo de Ian Cécil, publiée dans Osez 20 histoires érotiques dans un train, évoque avec humour le « musée »[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G.Couturier, « Le musée du train miniature de Châtillon-sur-Chalaronne » in Dombes, no 34, L'Académie de la Dombes, [présentation en ligne]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du nom du créateur du musée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le musée du Train miniature : l’histoire d’un passionné », sur leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 26 novembre 2013).
  2. a b et c « Le Musée du train miniature », sur le site officiel de Châtillon-sur-Chalaronne (consulté le 20 juillet 2011).
  3. Laure Roosen et Anthony Serex, Escapades autour de Lyon, Petit Futé, , 384 p. (ISBN 9782746922334, lire en ligne), p. 40.
  4. Collectif, Osez 20 histoires érotiques dans un train, La Musardine, , 175 p. (ISBN 9782364903876, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]