Musée Utrillo-Valadon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée Utrillo-Valadon
Image dans Infobox.
Le musée Utrillo-Valadon se situe dans l'ancienne mairie de Sannois.
Informations générales
Ouverture
1995
Fermeture
2014
Localisation
Pays
Commune

Le musée Utrillo-Valadon se situe à Sannois, ville du Val-d'Oise, à quinze kilomètres environ au nord-ouest de Paris.

Logé dans la villa Rozée, ancienne mairie de la commune, il présentait, de 1995 à 2010, 34 toiles de l'artiste et de sa mère, Suzanne Valadon, ainsi que la reconstitution de son atelier. Depuis , il a ouvert ses portes aux artistes contemporains. Mais en raison de problèmes de structure, le bâtiment est fermé depuis 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2010, le testamentaire du peintre, Jean Fabris, rompt avec le musée de Sannois à la suite d'une mésentente avec le maire UMP, Yanick Paternotte. Il récupère 18 000 photos photos de tableaux et photos de famille, des documents, dont le journal intime de l'artiste. Les 31 toiles de l'artiste exposées sont reprises par leur propriétaire, collectionneur privé, à la fin du commodat passé entre lui-même et la ville de Sannois, soit en [1].

Trois toiles d'Utrillo ainsi que cinq œuvres de sa mère, Suzanne Valadon, propriétés de la ville, demeurent au musée[2].

Jean Fabris inaugure à la fin 2009 l'Espace Utrillo, à Pierrefitte-sur-Seine, au sein de son futur centre culturel, comprenant une quinzaine de tableaux, 15 000 photographies et de nombreux documents[3]

Depuis , le maire et la municipalité de Sannois ont souhaité ouvrir le musée aux œuvres d'artistes contemporains. Dans le cadre du cycle « Signatures prestigieuses », la ville de Sannois a présenté en 2010 les œuvres de Jean Hulin, Jean-Pierre Hénaut, Hervé Loilier et de quatre artistes sur le thème du paysage : Neveu, Wacheux, Wagner et Berlincourt. En 2011 ont été exposées les œuvres de Jo Plaindoux, d'Arlette Le More, d'Antoine Duc avec Frédéric Brigaud, de Joël Dabin, du photographe Dominique-André Woisard avec le sculpteur Jivko Sedlarski.

Début 2012, la ville de Sannois a ouvert le nouveau cycle d'expositions, « Signatures contemporaines », avec, du au , une exposition des œuvres de l'artiste sannoisienne, Nicole Rousseau Grolée, accompagnées des sculptures de félins de Danièle Dekeyser, suivie, du dimanche au dimanche , de l'exposition des œuvres du peintre maxiréaliste Christian Broutin. Du dimanche au dimanche , ce sont les œuvres de Wojtek Siudmak, peintre hyperréaliste fantastique, qui ont été présentées, des peintures et des dessins, en particulier ceux ayant illustré la nouvelle édition polonaise de Dune, exposition accompagnée de maquettes réalisées d'après les dessins du maître, et de costumes de la série Dune, prêtés par des collectionneurs privés.

Les œuvres de Maurice Utrillo, de sa mère Suzanne Valadon et du peintre André Utter, ainsi que les dons des artistes ayant exposé, sont présentés dans les salles du rez-de-jardin.

Accès[modifier | modifier le code]

Le musée[4] est accessible par le Transilien Paris Saint-Lazare, gare de Sannois.

En raison de problèmes de structure, le bâtiment est fermé depuis 2014 et la plupart de ses œuvres évacuées[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de la ville de Sannois
  2. « Le musée Utrillo privé de ses toiles », Le Parisien, article du 3 avril 2010.
  3. « Maurice Utrillo de retour à Pierrefitte », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 3 octobre 2009, p. 1.
  4. Musée Utrillo-Valadon, place du Général-Leclerc, 95110 Sannois.
  5. « Musée Utrillo-Valadon », sur ville-sannois.fr (consulté le )