Monastère des Amalfitains de l'Athos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le monastère des Amalfitains ou Amalfion fut le plus important des trois monastères latins connus à l'Athos. Il était situé à mi-chemin entre les monastères de la Grande Laure et de Karakallou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut fondé au Xe siècle[1] par des moines originaires d'Amalfi en Italie, qui suivaient la règle de saint Benoît et dont la langue liturgique était le latin.

Il resta en activité jusqu'au XIIIe siècle[2], bien après le schisme de 1054. Il est aujourd'hui en ruine, mais son nom survit en grec sous le terme : Molphinou ou Morphonou.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]