Monastère d'Esphigmenou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère d'Esphigmenou
Image illustrative de l'article Monastère d'Esphigmenou
Le monastère d'Esphigmenou
Présentation
Culte orthodoxe
Type Monastère
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
République autonome Mont-Athos
Coordonnées 40° 21′ 10″ Nord, 24° 08′ 17″ Est

Géolocalisation sur la carte : République monastique du Mont-Athos

(Voir situation sur carte : République monastique du Mont-Athos)
Monastère d'Esphigmenou

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Monastère d'Esphigmenou

Le monastère d'Esphigmenou (en grec : Εσφιγμένου) est un des vingt monastères orthodoxes de la République monastique du Mont-Athos, dont il occupe la 18e place dans le classement hiérarchique.

Il est situé au nord-est de la péninsule, et est dédié à l'Ascension du Seigneur.

En 1990, il comptait 42 moines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère dans sa forme actuelle a été fondé au Xe-XIe siècle. Une tradition athonite fait part d'une première fondation au Ve siècle.

Un conflit oppose la communauté monastique et le patriarche œcuménique qui est l'autorité religieuse suprême du Mont-Athos depuis le Moyen Âge. Les moines, vieux-calendaristes, lui reprochent ses initiatives œcuméniques. Le monastère d'Esfigmenou s'est séparé de facto du reste de l'Église en refusant de commémorer le Patriarche de Constantinople dont dépendent les monastères du Mont-Athos après que celui-ci (le Patriarche Athenagoras) a rencontré le Pape dans les années 1960. Depuis, un schisme perdure à Esfimenou. En une décision d'évacuation des moines schismatiques a été prise. Une nouvelle communauté a été constituée avec l'accord des 19 autres monastères, mais les moines réfractaires refusent de partir et font appel auprès de la cour suprême administrative de Grèce[1]. En , la cour a rejeté l'appel et a rappelé l'autorité spirituelle du patriarche. Néanmoins les moines n'ont jamais été expulsés.

Patrimoine artistique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]