Mireille Hadas-Lebel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mireille Hadas-Lebel
Description de cette image, également commentée ci-après

Mireille Hadas-Lebel en 2015.

Naissance (76 ans)
Tunisie
Nationalité Drapeau de France Française
Domaines histoire du judaïsme
Formation École normale supérieure de jeunes filles

Mireille Hadas-Lebel née Bonan[1] (1940- ), est une historienne française de l'Antiquité, spécialiste de l'histoire du judaïsme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le (76 ans) en Tunisie[2] dans une famille juive d'origine livournaise[3], elle réussit le concours d'entrée à l'École normale supérieure de jeunes filles. Après avoir obtenu l'agrégation de grammaire et un doctorat d'État (histoire antique), elle devient professeur à l'INALCO où elle dirige le département d'hébreu pendant de nombreuses années. Elle enseigne jusqu’à sa retraite à l'université de Paris IV (Paris-Sorbonne) l'histoire des religions. Son cours porte sur l'histoire du judaïsme dans le monde antique et tout particulièrement sur les liens de la Judée avec le monde hellénique et romain ainsi que sur l'importance de la diaspora juive à travers l'étude de textes historiques (auteurs grecs ou romains, livres historiques de la Bible).

Également vice-présidente de l'Amitié judéo-chrétienne de France (AJCF), Mireille Hadas-Lebel est chevalier de la Légion d'honneur[1], officier de l’ordre national du Mérite[4] et officier des palmes académiques.

Elle est l'épouse du haut fonctionnaire Raphaël Hadas-Lebel[4].

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Jérusalem contre Rome, Cerf, 1990
  • L'hébreu : 3 000 ans d'histoire, Albin Michel, 1992 ; (ISBN 2-226-05865-6)
  • Massada, Albin Michel, 1995 ;
  • Le peuple hébreu, Gallimard, 1997 ;
  • Flavius Josèphe, Fayard, 1989 ;
  • Philon d'Alexandrie, Fayard, 2003 ;
  • Hillel, un sage au temps de Jésus, Albin Michel, 2005 ;
  • Rome, la Judée et les Juifs, Picard, 2009 ;
  • Une histoire du Messie, Albin Michel, 2014 ;
  • De nombreux ouvrages pédagogiques (écrits, cassettes ou CD) pour apprendre l'hébreu ainsi qu'une histoire de la langue hébraïque.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décret du 19 avril 2000 portant promotion et nomination », sur Légifrance
  2. http://www.idref.fr/026911825
  3. Mireille Hadas-Lebel descend d'un rabbin italien de Livourne établi à Tunis au XVIIIe siècle (voir « Les noms juifs de Tunisie »).
  4. a et b « Mireille Hadas-Lebel, officier de l’ordre national du Mérite », sur Amitié judéo-chrétienne de France