Mique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mique traditionnelle.

La mique est une grosse boule de pâte pochée dans le bouillon qui faisait autrefois office de pain et que l'on servait, coupée en tranches, avec les ragoûts ou les potées dans le Limousin, le Périgord et le Quercy.

étymologie[modifier | modifier le code]

Vient de l'occitan mica (mie)

Préparation[modifier | modifier le code]

Consommée depuis le Moyen-âge, la recette de mtque a été transmise de génération en génération, avec des variantes dans chaque région et dans chaque famille. Préparée comme une pâte à pain, elle est cuite à petit feu pochée dans un bouillon. Elle se mange avec du « petit salé » en basse Corrèze mais aussi dans toute la région du Quercy, et le Périgord noir (Sarlat et environs).

Une recette de mique, faite de pâte levée de farine de froment, d'œufs, de lait et de matière grasse (beurre et/ou de la graisse de canard) a été mise au point par Marguerite Gardette, la grand mère de l'illustre Marie Gardette.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]