Ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitoire (Tunisie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitoire
وزارة حقوق الإنسان و العدالة الإنتقالية
Création 2011
Dissolution 2015
Type Ministère
Ministère Avenue du 2-Mars 1934
2000 Tunis
Langue Arabe
Budget 6,663 millions (TND) pour 2013[1]
Site web chambredesconseillers.tn

Le ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitoire, appelé ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitionnelle dans le gouvernement Mehdi Jomaa, est un ministère tunisien chargé des droits de l'homme et de la justice transitionnelle.

Missions et attributions[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Établissements rattachés[modifier | modifier le code]

Ministre[modifier | modifier le code]

Ministre des Droits de l'homme et de la Justice transitoire
Image illustrative de l'article Ministère des Droits de l'homme et de la Justice transitoire (Tunisie)
Création 2011
Mandant Chef du gouvernement
Durée du mandat Variable
Abrogation 2015
Premier titulaire Samir Dilou
Dernier titulaire Hafedh Ben Salah
Rémunération 4 500 TND[2]

Le ministre des Droits de l'homme et de la Justice transitoire est nommé par le président de la République tunisienne sur proposition du Premier ministre. Il dirige le ministère et participe au Conseil des ministres.

Le dernier ministre en titre est Hafedh Ben Salah, titulaire du portefeuille dans le gouvernement Mehdi Jomaa.

Image Nom Parti Gouvernement Début du mandat Fin du mandat
SamirDilou.jpg Samir Dilou Ennahdha Gouvernement Hamadi Jebali
Gouvernement Ali Larayedh
24 décembre 2011 29 janvier 2014
Sin foto.svg Hafedh Ben Salah Indépendant Gouvernement Mehdi Jomaa 29 janvier 2014 6 février 2015

Références[modifier | modifier le code]