Milton Sills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Milton Sills

Description de cette image, également commentée ci-après

portrait des années 1920

Naissance 12 janvier 1882
Chicago (Illinois)
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 septembre 1930 (à 48 ans)
Santa Barbara (Californie)
États-Unis
Profession Acteur

Milton Sills est un acteur américain des années 1920, né le 12 janvier 1882 et mort le 15 septembre 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Milton Stills est né à Chicago dans une famille riche et hautement considérée. Il était le fils d'un éminent concessionnaire minier et d'une héritière de banque prospère appartenant à sa famille. Après avoir achevé ses études, on lui offrit un année scolaire à l'Université de Chicago où il étudia la psychologie et la philosophie. Après avoir obtenu son diplôme, on lui offrit un poste de chercheur à l'université et en quelques années il devint professeur de cet établissement.

En 1905, l'acteur de théâtre Donald Robertson vint l'école pour donner une conférence sur l'auteur et dramaturge Henrik Ibsen et dit à Milton Sills qu'il devrait s'essayer en tant qu'acteur. Sur un coup de tête, il accepta et quitta sa carrière prestigieuse d'enseignant pour commencer un travail d'acteur. Sills rejoint la compagnie du Stock Theater de Robertson et débuta les tournées à travers le pays.

En 1908, alors que Milton Sills jouait à New York, il récolta des éloges parmi la critique notamment des producteurs du théâtre de Broadway comme David Belasco et Charles Frohman. Cette même année, il fit ses débuts à Broadway dans This Woman and This Man, qui obtint un succès immédiat du public et des critiques à la fois. De 1908 à 1914, Sills apparu dans une douzaine de spectacles à Broadway, devenant une idole du public et atteignant une énorme renommée.

En 1910, Sills épousa l'actrice de théâtre Gladys Edith Wynne avec qui il eut une fille, Dorothy Sills, mais de qui il divorça en 1925. En 1926, il se remaria avec une actrice du cinéma muet, Doris Kenyon, et eut un fils, Kenyon Clarence Sills en 1927.

En 1914, Milton Sills décide de conquérir le nouveau medium d'images en mouvement, le cinéma. Il fit ses débuts dans le cinéma cette année-là dans le film à gros budget The Pit produit par Worl Company studios et signa un contrat avec le producteur William A. Brady. Le film eut un énorme succès et Sills tourna trois film de plus pour la même compagnie, parmi lesquels le très gros succès The Deep Purple jouant avec la star du cinéma muet Clara Kimball Young. À la fin des années 1910, Sills atteignit le statut de leader dans la World Film Company relativement petite, qui devint alors le lanceur de carrière de l'acteur, ce qui était plutôt inhabituel à l'époque.

Au début des années 1920, Sills jouissait d'une carrière d'acteur à grand succès et travaillait pour des grands studios tels que MGM, Paramount Pictures et Pathé. Sills partageait souvent l'affiche avec les femmes les plus populaires de l'époque, comme Geraldine Farrar, Gloria Swanson et Viola Dana. Son plus grand succès lui vint du film aujourd'hui perdu Flaming Youth de 1923, avec Colleen Moore et son énorme succès du box-office The Sea Hawk sorti en 1924.

Le 11 mai 1927, Sills eut l'honneur de faire partie des 36 personnes de l'industrie du cinéma qui fondèrent l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), une organisation professionnelle réservée à l'avancement des arts et des sciences du cinéma. les fondateurs comptèrent parmi eux : Mary Pickford, Richard Barthelmess, Jack Holt, Conrad Nagel, Douglas Fairbanks et Harold Lloyd.

La dernière activité de Sills ne fut pas le rôle qu'il interpréta dans The Sea Wolf de 1930 mais un livre publié à titre posthume en 1932, coédité par Ernest Holmes, Values: a Philosophy of Human Needs composé de six dialogues sur la réalité à l'immortalité. Milton Sills était un mélange hors du commun d'acteur et d'académicien.

Milton Sills tourna deux films parlants révélant sa très belle voix. Il mourut de manière inattendue d'un arrêt cardiaque en 1930, à l'âge de 48 ans, alors qu'il jouait au tennis avec sa femme dans sa résidence de Santa Barbara. Il est enterré au cimetière de Rosehill à Chicago[1].

Distinction[modifier | modifier le code]

Pour sa grande contribution à l'industrie du cinéma, Milton Sills fut récompensé d'une étoile sur Walk of Fame au 6263 hollywood Blvd. à Hollywood en Californie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1932 : Values: a Philosophy of Human Needs

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. voir Cimetière de Rosehill