David Belasco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Belasco
David Belasco, circa 1898-1916.jpg

David Belasco

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

David Belasco est un dramaturge, directeur et acteur de théâtre, né à San Francisco (Californie) le et mort le à l'âge de 77 ans à New York, où il est enterré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche de The Heart of Maryland

Son père Abraham Humphrey, juif séfarade, clown de profession, et sa mère Reina Martin Belasco, catholique, avaient quitté Londres pendant la grande période des chercheurs d'or.

David Belasco a commencé sa carrière dans un théâtre de San Francisco en réalisant de petits travaux comme coursier, petite main ou transcripteur. Auteur doué, il se fait rapidement remarquer et commence à écrire et mettre en scène de nombreuses pièces au théâtre Madison de New York en 1882, qui en font une des figures les plus significatives théâtre américain. À partir de 1895, il est célèbre dans le milieu théâtral et s’établit comme producteur indépendant, créant de nombreuses pièces.

Son talent de dramaturge a été mis au service des stars de l’époque telles que Leslie Carter, Blanche Bates, David Warfield (en) et Frances Starr (en), accordant des choix de sujets en fonction des emplois de chacune, tels The Heart of Maryland () et l'adaptation de Zaza (en) () pour Leslie Carter. De même, Belasco a écrit, d'après l'œuvre de John Luther Long, la pièce Madame Butterfly (en), présentée le 5 mars 1900 au Herald Square Theatre[1]. Il crée aussi The Darling of the Gods (3 décembre 1902), et La Fille du far-west (en) (The Girl of the Golden West, 14 novembre 1905) pour la comédienne Blanche Bates. Madame Butterfly et La Fille du Far-west ont toutes deux été ensuite adaptées à l'opéra par Giacomo Puccini et ses librettistes Giuseppe Giacosa et Luigi Illica sous les titres Madama Butterfly et La fanciulla del west.

Pendant sa longue carrière, de 1884 à 1930, Belasco écrit, dirige ou produit plus d'une centaine de pièces de théâtre à Broadway, devenant la personnalité la plus influente des scènes de théâtre. Une quarantaine d'entre elles seront adaptées au cinéma. Mary Pickford, de son vrai nom Gladys Louise Smith, lui doit son nom de scène choisi lors de sa participation à la pièce The Warrens of Virginia en 1907[2].

David Belasco a épousé Cecilia Loverich ( - ) et a eu deux enfants : Reina et Augusta. Son frère, Walter Belasco (en), né en 1864 et mort le , a été acteur.

Le Belasco Theatre à New York est baptisé ainsi en son honneur.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

David Belasco est l'auteur de plus de trente pièces, parfois écrites en collaboration avec d'autres dramaturges[3].

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière, David Belasco a mis en scène ou produit plus de cent pièces et comédies musicales[3].

Adaptations de ses pièces à l'opéra[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptations de pièces de Belasco au cinéma[modifier | modifier le code]

Une trentaine de films sont inspirés de pièces écrites par David Belasco[10],[11].

Plusieurs des spectacles mis en scène par David Belasco, comme Seven chances, Lulu Belle, Girl of the Rio, Tonight or never, Tiger Rose ou Un bon petit diable ont aussi inspiré des longs métrages[10],[11],[13].

Producteur[modifier | modifier le code]

Outre son activité théâtrale, David Belasco a participé à la production de plusieurs films muets, adaptés de pièces qu'il avait lui-même produites à Broadway[13].

Avec le producteur Jesse L. Lasky :

  • The Case of Becky (1915) réalisé par Frank Reicher, sur base de la pièce éponyme de Edward Locke (en)
  • The Fighting Hope (1915) réalisé par George Melford, sur base de la pièce éponyme de William Hurlbut
  • La Fille du Far West, (The Girl of the Golden West) (1915) réalisé par Cecil B. DeMille, sur base de la pièce éponyme de David Belasco
  • The Governor's Lady (1915) réalisé par George Melford, sur base de la pièce éponyme de Alice Bradley
  • The Warrens of Virginia (1915) réalisé par Cecil B. DeMille, basé sur la pièce éponyme de William C. de Mille.
  • The Woman (1915) réalisé par George Melford, basé sur la pièce éponyme de William C. de Mille.

Acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1919 : The Theatre Through Its Stage Door (mémoires)

Liens externes[modifier | modifier le code]