Émile Chautard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chautard.

Émile Pierre Joseph Chautard, est un acteur et réalisateur américain d'origine française. Né à Paris (15ème) le , il est mort à Los Angeles le , des suites de troubles organiques.

Il débute comme comédien au théâtre à l'Odéon à la fin du XIXe siècle, puis metteur en scène de théâtre. Chautard n'aborde le cinéma qu'en 1910 avec Victorin Jasset pour Eugénie Grandet (d'après le roman de Balzac) puis pour César Birotteau en 1911. Il participe à l'aventure du « film artistique  », étant le metteur en scène principal et le directeur artistique de l'Association des Comédiens et Auteurs Dramatiques (A.C.A.D.) (au sein de la société Eclair), réalisant par exemple : Le Mystère de la chambre jaune d'après Gaston Leroux (1913) et L'Aiglon d'après Edmond Rostand (1914) ; il y joue le rôle de Napoléon Bonaparte.

Il émigre en 1914 aux États-Unis, où il réalise une quarantaine de films, dont une œuvre de prestige en 1923 : Daytime Wives.

À partir de 1925, il est exclusivement acteur, jouant dans des rôles très variés : importants comme celui du père Goriot dans une adaptation d'E. Mason Hopper titrée Paris at midnight (1926), ou secondaires, comme un général français dans Morocco de Josef von Sternberg (1930), où il n'est même pas crédité. Il apparaît également - toujours dans un rôle d'officier français - dans Shanghai-Express du même Josef von Sternberg en 1932[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Elle compte une centaine de films comme réalisateur, une soixantaine comme acteur et une vingtaine comme scénariste.

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Viviani dans : Dictionnaire du cinéma, Larousse, 1986, p. 115
  2. a, b, c, d, e et f François Rivière et Gabrielle Wittkop Grand guignol éd. Henri Veyrier 1990

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Émile Chautard sur l’Internet Movie Database