Michael White (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michael White
Image illustrative de l’article Michael White (snooker)
Fiche d'identité
Nom complet Michael White
Nationalité Drapeau du pays de Galles Galloise
Date de naissance 5 juillet 1991
Lieu de naissance Neath
Professionnel 2007 à 2008 et 2009 à aujourd'hui
Meilleur classement mondial 15e[1]
Gains 630,296 £
Break le plus élevé 145
Victoires
Tournoi ranking 2
Autres tournois 1

Michael White, né le 11 juillet 1991 à Neath, est un joueur professionnel de snooker. Sa carrière est principalement marquée par un titre à l'Open d'Inde 2015[2] et un titre sur le Classique Paul Hunter 2017[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

White débute le snooker très jeune et réalise un exploit colossal lorsqu'il réalise un Centurie à l'âge de 9 ans. Il devient alors le plus jeune joueur à réaliser cette performance, devant Ronnie O'Sullivan[4].

Michael White se révèle lors du Championnat du monde 2013 en se qualifiant pour la première fois de sa carrière pour ce tournoi[5]. Dans le tableau principal, White continue à régaler en battant au premier tour l'ancien champion du monde, son compatriote Mark Williams sur le score de 10-6[6]. Au tour suivant, il est opposé à la surprise Dechawat Poomjeang (en), tombeur de Stephen Maguire qu'il surclasse (13-3)[7]. Michael échoue ensuite en quart de finale contre Ricky Walden (13-6)[8].

Deux ans plus tard, il remporte son premier tournoi ranking à Mumbai. Il y prend sa revanche sur Ricky Walden en finale en le battant sur le score de 5-0.

En 2017, il remporte un second tournoi ranking, cette fois ci en Allemagne, à l'occasion du Classique Paul Hunter 2017. Il y réalise un bon tournoi puisqu'il y bat le numéro un mondial, Mark Selby (4-1) et le champion du monde 2005, Shaun Murphy en finale (4-2).

Par ailleurs, il compte un autre titre lors du Snooker Shoot-Out 2015 (en) qu'il a remporté quelques semaines après son titre à Mumbai[9].

En temps que gros "break Builder", il a réalisé 144 Centuries en carrière.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois majeurs [10] 0 0
Autres tournois Ranking 2 0
Tournois Ranking mineurs 1 1

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableaux
2014-2015 Indian Open Drapeau : Inde Mumbai Drapeau : Angleterre Ricky Walden 5-0 Tableau
2014-2015 Snooker Shoot-Out Drapeau : Angleterre Blackpool Drapeau : République populaire de Chine Xiao Guodong 1-0 Tableau
2017-2018 Classique Paul Hunter Drapeau : Allemagne Fürth Drapeau : Angleterre Shaun Murphy 4-2 Tableau

Finale perdue[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableaux
2015-2016 Gibraltar Open Drapeau de Gibraltar Gibraltar Drapeau de Hong Kong Marco Fu 1-4

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « World Rankings After 2016 BAIC Motors China Open », World Snooker, (consulté le 14 août 2019)
  2. (en) « White Wins Indian Open », World Snooker, (consulté le 14 août 2019)
  3. (en) « Lightning Strikes In Germany », World Snooker, (consulté le 14 août 2019)
  4. (en) « Kid potter heads for record books », BBC Sport Online, (consulté le 14 août 2019)
  5. « World Snooker | News | News | Quartet Of Debutants Through To Crucible », sur web.archive.org, (consulté le 14 août 2019)
  6. « World Snooker | News | News | Wonderful White Shocks Williams », sur web.archive.org, (consulté le 14 août 2019)
  7. « World Snooker | News | News | Poom Meets Doom As White Shines », sur web.archive.org, (consulté le 14 août 2019)
  8. « World Snooker | News | News | Wonderful Walden To Face Hawkins », sur web.archive.org, (consulté le 14 août 2019)
  9. (en-US) « The White Stuff », sur World Snooker, (consulté le 14 août 2019)
  10. Championnats du monde, UK Championship et Masters