Maurice Savoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Savoie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
LongueuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Maurice Savoie (né le à Sherbrooke[1], mort à Longueuil le à 82 ans[2]) est un céramiste et muraliste québécois, qui a aussi enseigné son art durant plus de 40 ans[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Savoie naît à Sherbrooke le 22 mai 1930. Il débute sa formation en 1948 à l’École du meuble de Montréal, puis il étudie la céramique à l’École des beaux-arts de Montréal où il côtoie Michel Dallaire. Puis il poursuit ses études en Europe à l’École nationale d’art décoratif de Limoges en France et au Centro Internationale della Ceramica en Italie[4]. De retour à Montréal, Maurice Savoie se tourne vers l'enseignement. En 1957, il devient directeur du département de céramique à l'Institut des arts appliqués de Montréal[5]. Dans les années 1960, Savoie a créé des œuvres qui sont intégrées dans l'architecture des bâtiments comme le Pavillon du Québec à l'Exposition universelle de Montréal en 1967. Dans les années 1970, il conçoit des pièces qui sont produites en petites quantités par la compagnie SIAL de Laval[6].

Maurice Savoie meurt à Longueuil le 20 février 2013 à l'âge de 82 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Quatre reliefs, Métro McGill, vers les Ailes de la mode, Montréal.
  • Bouteille, 1962, grès, 83,3 cm (hauteur) x 15,6 cm (diamètre), Musée national des beaux-arts du Québec, Québec[7].
  • Boîte au motif de feuilles, vers 1962, grès et glaçure au manganèse, 6,6 x 11,5 x 5 cm, Musée national des beaux-arts du Québec, Québec[8].
  • Murales, 1966, terre cuite, Station de métro McGill, Montréal[9]
  • L’œuf cassé, 1997, faïence, pigment et émaux de 3e feu, 35 x 36 x 55 cm, Musée national des beaux-arts du Québec, Québec[10].
  • Boîte aux animaux fantastiques, vers 2006, porcelaine, 12 x 7,5 x 7,5 cm, Musée national des beaux-arts du Québec, Québec[11].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Savoie, Maurice : Prix Paul-Émile-Borduas 2004, sur www.prixduquebec.gouv.qc.ca. Page consultée le 23 février 2013.
  2. Marie-Philippe Gagnon-Hamelin, « Le céramiste Maurice Savoie est décédé », sur Journal de Montréal, 22 février 2013. Page consultée le 22 février 2013.
  3. a b c et d Bernard Lamarche, « Prix Paul-Émile-Borduas : L'art au service de la matière », sur Le Devoir, le 13 novembre 2004. Page consultée le 23 février 2013.
  4. « Hommage à la mémoire de l’artiste céramiste Maurice Savoie », sur Culture Montérégie, (consulté le 20 avril 2020)
  5. « Maurice Savoie (1930-2013): le magicien des éléments », sur La Presse, (consulté le 20 avril 2020)
  6. a et b « Civilisations.ca - La collection Bronfman - Maurice Savoie », sur www.museedelhistoire.ca (consulté le 20 avril 2020)
  7. « Bouteille - Savoie, Maurice », sur Collections | MNBAQ (consulté le 20 avril 2020)
  8. « Boîte au motif de feuilles - Savoie, Maurice », sur Collections | MNBAQ (consulté le 20 avril 2020)
  9. a et b « Maurice Savoie | Station McGill », sur stm.info (consulté le 30 janvier 2019)
  10. « L'Oeuf cassé - Savoie, Maurice », sur Collections | MNBAQ (consulté le 20 avril 2020)
  11. « Boîte aux animaux fantastiques - Savoie, Maurice », sur Collections | MNBAQ (consulté le 20 avril 2020)
  12. Lysandre Bouchard, « Mairice Savoie voyage avec l’exposition Pharos ! » (communiqué de presse), sur www.manifdart.org le 5 septembre 2007. Page consultée le 23 février 2013.
  13. « Maurice Savoie, C.M. », sur www.gg.ca. Page consultée le 23 février 2013.
  14. « Savoie, Maurice : Prix Saidye-Bronfman 2004 », sur www.canadacouncil.ca/prix/saidye_bronfman_fr. Page consultée le 23 février 2013.
  15. « Maurice Savoie et ses bêtes féroces », sur Le Devoir (consulté le 20 avril 2020)
  16. Jean-Pierre Le Grand, « Maurice Savoie Un art de fantaisie et de liberté Maurice Savoie, Un parcours alchimique Centre Materia 367, boulevard Charest Est Québec Du 25 mars au 23 mai 2004 », Vie des Arts,‎ , p. 4 (ISSN 0042-5435, lire en ligne)
  17. « Savoie, Maurice », sur Collections | MNBAQ (consulté le 20 avril 2020)
  18. « Décès du céramiste Maurice Savoie », sur Le Soleil, (consulté le 20 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]