Maurice O'Bready

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maurice O'Bready
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Mgr Maurice O'Bready (Wotton, QuébecSherbrooke, Québec[1]) est un prêtre, un historien et un enseignant québécois. Il enseigna l'histoire au Séminaire de Sherbrooke pendant une vingtaine d'années.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1946, alors que Maurice O'Bready était secrétaire général de la Société historique des Cantons de l'Est (l'actuelle Société d'histoire de Sherbrooke, qu'il a cofondé)[2], il créa le toponyme « Esterie » qui devint vite « Estrie » pour désigner la région administrative du Québec jusqu'alors dénommée Cantons-de-l'Est (cette ancienne dénomination étant calqué sur son équivalent anglais Eastern Townships).

Il est l'un des principaux acteurs de la création de l'Université de Sherbrooke, dont il fut le secrétaire général de 1954 à 1960, puis le vice-recteur de 1960 à 1965[3]. Une salle de spectacle présente sur le campus de cette université porte son nom. Il a collaboré à la mise sur pied du Centre d'arts Orford, fondé par Gilles Lefebvre[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Service des archives du Séminaire de Sherbrooke, « Fonds Maurice O'Bready », sur Séminaire de Sherbrooke (consulté le 1er septembre 2011)
  2. http://www.cdre.fcdrq.coop/index.php?id=763
  3. http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/biographies/571.html
  4. François Gougeon, « Maurice O'Bready fêterait ses 100 ans », La Tribune,‎ , A5 (ISSN 0832-3194)