Martellato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le martellato prend la forme d'un chevron droit placé sur la note à accentuer.

Dans le solfège, le martellato (de l'italien, signifiant marteler) est une manière d'articuler, d'accentuer une note.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le martellato est aussi appelé « martelé », ou tout simplement « accent », parmi les autres accentuations musicales existantes (staccato, staccatissimo, marcato, tenuto).

En jazz, le martellato est aussi appelée « dah »[1],[2].

Notation[modifier | modifier le code]

Graphiquement, il s'agit d'un chevron droit « > » placé au-dessus de la note à accentuer.

Effet recherché[modifier | modifier le code]

Le martellato rappelle le « decrescendo », où il est question d'obtenir une diminution progressive du son. L'attaque est forte puis la diminution progressive mais rapide. Le son obtenu est comparable à une cloche que l'on sonne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ronald Carter et Glenda Cosenza, Swingin' on the Bars: A Collection of Jazz Standard Tunes Arranged for ORFF Instrumentaria, Alfred Music, 2006
  2. Jerry Tolson, Music Educators Journal : Jazz Style and Articulation: How to Get Your Band or Choir to Swing, Sage publications & National Association for Music Education, 2012

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adolphe Danhauser, Théorie de la musique : Édition revue et corrigée par Henri Rabaud, Paris, Henry Lemoine, , 128 p. (ISMN 979-0-2309-2226-5)
  • Claude Abromont et Eugène de Montalembert, Guide de la théorie de la musique, Librairie Arthème Fayard et Éditions Henry Lemoine, coll. « Les indispensables de la musique », , 608 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-213-60977-5)