Code Parsons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Code Parsons et contour mélodique de l'Ode à la joie.

Le code Parsons, inventé en 1975 par Denys Parsons, est un système très simplifié de notation musicale destiné à l'indexation de mélodies. Il n'utilise que trois signes : les lettres U, D et R, respectivement pour Up, Down et Repeat. Une note s'écrit U si elle est plus haute que la précédente, D si elle est plus basse, R si elle est du même niveau. Un astérisque optionnel peut représenter la première note.

Une phrase musicale écrite en code Parsons est évidemment très ambiguë et peut se lire d'une infinité de façons (en particulier, aucune indication de rythme n'est donnée). Cependant, cette méthode d'écriture est très accessible à des non-musiciens et permet, à l'aide d'une base de données convenable, d'identifier facilement un morceau parmi un grand nombre.

C'est le but que poursuit un site comme Musipedia qui propose, outre le code Parsons, deux autres modes de recherche : la reconstitution des premières notes du morceau sur un clavier ou même l'enregistrement de votre voix ou de votre interprétation sifflée.

À titre d'exemple, essayez de deviner le morceau qui se cache derrière la phrase ci-dessous puis soumettez-la à la sagacité de Musipedia: Contour mélodique

*RRURURUDDRUDD

(solution)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]