Mark Carney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Carney
Mark Carney à la City en janvier 2011
Mark Carney
à la City en janvier 2011
Fonctions
Gouverneur
de la Banque d'Angleterre
En fonction depuis le
Prédécesseur Mervyn King
Gouverneur
de la Banque du Canada
Prédécesseur David Dodge
Successeur Stephen Poloz
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Fort Smith, Territoires du Nord-Ouest (Canada)
Nationalité canadienne
Conjoint Diana Fox
Entourage Robin, 3e baron Rotherwick[1]
Diplômé de Harvard University
Oxford University
Profession banquier, économiste
Religion catholique
Résidence Londres
Sceau de l'ordre du Canada

Mark Joseph Carney, né le à Fort Smith, est un économiste et banquier canadien. Il est gouverneur de la Banque du Canada de 2008 à 2013, puis de la Banque d'Angleterre depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Mark Carney naît à Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, où son père est directeur du collège et sa mère institutrice. La famille Carney déménage à Edmonton au début des années 1970 quand le père est nommé professeur d'histoire de l'éducation à l'université de l'Alberta.

Comme ses deux frères, Carney poursuit ses études en économie à l'université Harvard, où il obtient son baccalauréat des arts en lettres en 1988[2]. Il obtient par la suite une maîtrise de l'université d'Oxford en 1993, et il soutient en 1995 une thèse doctorale à l'université d'Oxford intitulée “The Dynamic Advantage of Competition”.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Carney travaille treize ans pour Goldman Sachs aux bureaux de Londres, Tokyo, New York et Toronto. Il y grimpe les échelons, s'impliquant notamment dans l'économie post-apartheid de l'Afrique du Sud ainsi que dans les opérations de GS liées à la crise financière russe de 1998[2].

Banque du Canada[modifier | modifier le code]

Carney est sous-gouverneur de la Banque du Canada d'août 2003 jusqu'à sa nomination à titre de sous-ministre délégué principal des Finances en novembre 2004. Outre ses responsabilités nationales au gouvernement, il assume les fonctions de représentant du Canada auprès du G7, du G20 et du Forum sur la stabilité financière. Il est gouverneur de la Banque du Canada du au .

Banque d'Angleterre[modifier | modifier le code]

En novembre 2012, il est nommé gouverneur de la Banque d'Angleterre[3],[4].

Il prend ses fonctions le et devient le premier gouverneur non britannique depuis la fondation de l'établissement en 1693.

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Burke's Peerage & Baronetage
  2. a et b (en) Heather Scoffield, « Mark Carney takes up his mission », Toronto, The Globe and Mail,‎ 26 janvier 2008, pages b1, b4–5 (consulté le 29 janvier 2008)
  3. Rudy Le Cours, « Mark Carney nommé gouverneur de la banque d'Angleterre », La Presse, Gesca,‎ (lire en ligne)
  4. Gérard Bérubé, « Mark Carney s’en va à Londres : Le Canada perd le gouverneur de sa banque centrale au profit du pays de Sa Majesté », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  5. Nominations au sein de l'Ordre du Canada sur le site du gouverneur général du Canada, 26 décembre 2014
  6. (en) Mark Carney's Speech at the Mansion House Bankers and Merchants Dinner, London, Bank of England, 12 juin 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :