Marie Pezé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie Pezé
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
  • Le Deuxième Corps (2002)
  • Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés (2008)
  • Travailler à armes égales (2011, avec Nicolas Sandret et Rachel Saada)
  • Le Burn-Out pour les nuls (2017)

Marie Pezé, née en 1951, est psychologue, docteur en psychologie, et psychanalyste. Elle est l’initiatrice de la première consultation « Souffrance au travail » au Centre d'accueil et de soins hospitaliers de Nanterre en 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle soutient en 1980 une thèse en psychologie intitulée Approche psychosomatique des lésions en chirurgie de la main, à l’université Paris VII Censier, sous la direction de M. Sami Ali[1]. Sa pratique thérapeutique se développe au contact des blessés en service de chirurgie de la main[2]. Ses travaux mettent en lien trois champs traditionnellement séparés par des barrières disciplinaires : la prise en charge médicale, la psychanalyse et l’étude des enjeux psychiques du travail[3]. Elle s'intéresse particulièrement aux symptômes liés aux traumatismes professionnels[4], les symptômes liés au harcèlement moral[5], les troubles musculo-squelettiques[6] et l’anatomie administrative, c’est-à-dire le corps tel qu’il est décrit par les nomenclatures administratives[7].

Entre 1980 et 1996, Marie Pezé est psychologue clinicienne dans l’unité de chirurgie de la main du docteur Marc Iselin au Centre d'accueil et de soins hospitaliers de Nanterre. En 1996, elle fonde la première consultation Souffrance et travail en France et y exerce jusqu’en 2010. Cette consultation s’appuie sur la psychodynamique du travail, discipline établie par Christophe Dejours (CNAM). Lorsque Christophe Dejours crée en 2008 au CNAM un certificat d’études spécialisées de psychopathologie du travail, Marie Pezé en devient la responsable pédagogique[8]. Le nombre de consultations se multiplie et atteint plus d’une centaine[9]. En 2011 dans une interview à L'Humanité, elle déclare que « le harcèlement, c’est l’arbre qui cache la forêt[10]. ».

Elle est licenciée par l'hôpital de Nanterre en 2010[11],[12] et fait alors évoluer sa carrière professionnelle. Elle crée notamment un site internet, Souffrance et Travail, qui propose des ressources médicales, sociales et juridiques destinées tant aux travailleurs qu'aux professionnels de santé. Il s'agit d'offrir la possibilité d’interroger les spécialistes de la question. Le site est géré par l’association Diffusion des connaissances sur le travail humain (DCTH), créée en 2011, dont Marie Pezé est présidente. Par le biais de cette association, elle coordonne le réseau de la centaine de consultations Souffrance et Travail qui couvrent le territoire[9].

De 2002 à 2014, Marie Pezé est experte près la cour d’appel de Versailles en psychopathologie du travail[13]. En 2002, elle participe au groupe de travail sur “Le harcèlement moral dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux publics” (DHOS, ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées)[14]. En 2005, elle participe à la commission “Violence, travail, emploi, santé” présidée par Christophe Dejours (dans le cadre de la loi relative à la politique de santé publique du 09/08/2004, ministère de la santé, de la solidarité, et de la famille)[15]. En 2009, elle participe à la commission parlementaire UMP de réflexion sur la souffrance au travail[16].

Elle est à plusieurs reprises auditionnée sur des thèmes en lien, notamment en janvier 2010, au Sénat par la commission “Mal-être au travail”[17], au Conseil économique, social et environnemental en 2014 dans le cadre de l’étude “Combattre toutes les violences faites au femmes”[18], à l'assemblée Nationale par la commission sur l'épuisement professionnel, conduite par les députés Yves CENSI et Robert SEBAOUN.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Collaborations à des documents filmiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du Sudoc.
  2. "La personnalité de l'opéré en Chirurgie de la Main", Marie Pezé, Encyclopaedia Universalis, 1983
  3. “Chroniques de la violence ordinaire: organisation psychique individuelle, organisation du travail, organisation du système de soin.”, Marie Grenier-Pezé, Travailler, 4, 2000
  4. “Forclusion du féminin dans l’organisation du travail: un harcèlement de genre”, Marie Grenier-Pezé, Les Cahiers du genre, Dossier : Variations sur le corps, 29, L’Harmattan. 2002
  5. “ Contrainte par corps : le harcèlement moral ”, Marie Grenier-Pezé, Travail, Genre et Sociétés. Dossier : Harcèlement et violence, les maux du travail, 5/2001. L’Harmattan, Paris.
  6. « Le geste de travail, entre usure et sublimation », Marie Pezé, Revue française de Psychosomatique, La fatigue, 24, janvier 2004, PUF
  7. « Chroniques de la violence ordinaire : organisation psychique individuelle, organisation du travail, organisation du système de soin », Marie Grenier-Pezé, Travailler, 4, 2000
  8. http://psychanalyse.cnam.fr
  9. a et b http://www.souffrance-et-travail.com
  10. Souffrances au travail : entretien avec Marie Pezé, psychologue https://humanite.fr/19_05_2011-souffrances-au-travail-entretien-avec-marie-pezé-psychologue-472565
  11. « L’experte de la souffrance au travail, Marie Pezé, dévoile sa vérité sur son licenciement »
  12. Marie Pezé, Licenciée ! la souffrance au travail... en souffrance
  13. http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000018792089.
  14. http://www.sante.gouv.fr/harcelement-moral-au-travail-un-guide-pour-les-etablissements-sanitaires-sociaux-et-medico-sociaux.html
  15. http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000730/index.shtml
  16. Rapport de la Commission de Réflexion sur la souffrance au travail, 2009
  17. http://videos.senat.fr/video/videos/2010/video3816.html
  18. http://www.lecese.fr/content/audition-de-marylin-baldeck-et-marie-peze