Margot Lee Shetterly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Margot Lee Shetterly
Margot Lee Shetterly.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Distinction
Œuvres réputées
Hidden Figures: The American Dream and the Untold Story of the Black Women Mathematicians Who Helped Win the Space Race (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Margot Lee Shetterly, née en 1969, est une écrivaine américaine de non-fiction. En 2017, son premier livre, Hidden Figures, est adapté en film dans Les Figures de l'ombre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Margot Lee Shetterly est née à Hampton, en Virginie, en 1969. Son père travaille comme chercheur au centre de recherche Langley de la NASA[2],[3], et sa mère est professeur d'anglais à l' Université de Hampton [4]. Elle fait ses études secondaires au lycée Phoebus de Hampton et sort diplômée de l'école de commerce de l'université de Virginie.

Après, l'université, elle déménage à New York et travaille plusieurs années dans la banque d'investissement, d'abord au bureau de change de  J. P. Morgan, puis au bureau des marchés de capitaux à revenu fixe chez Merrill Lynch. Puis elle s'oriente vers l'industrie des médias, et travaille au démarrage de petites entreprises comme le site web Volume.com fondé par la chaîne HBO.

En 2005, elle déménage au Mexique avec son mari, l'écrivain Aran Shetterly, pour fonder un magazine en langue anglaise pour les expatriés appelé Inside Mexico[5]. Ce magazine s'est arrêté en 2009.

De 2010 à 2013, ils travaillent auprès de l'industrie du tourisme mexicain en rédigeant des éditoriaux et des guides de voyages.

En 2010, Shetterly commence à faire des recherches et à écrire Hidden Figures. En 2014, les droits du livre sont vendus à William Morrow, une filiale de HarperCollins et la productrice Donna Gigliotti est intéressée pour l'adapter en film[6],[7]. L'adaptation Les Figures de l'ombre, produite par 20th Century Fox est interprétée par  Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe, et Kevin Costner.

En 2013, elle fonde le projet calculatrices humaines, dont la mission est d'archiver et de faire connaître au grand public les travaux des femmes qui ont travaillé comme mathématiciennes et calculatrices à la National Advisory Committee for Aeronautics (NACA) et la National Aeronautics and Space Administration (NASA)[4], notamment les West Area Computers.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Hidden Figures: The Story of the African-American Women Who Helped Win the Space Race, William Morrow/HarperCollins, 2016. (ISBN 9780062363596).
  • NASA-Langley Women's History Month 2014 Keynote: "Hidden Figures: The Female Mathematicians of NACA and NASA"

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2014, Shetterly reçoit le prix du livre de la Fondation Alfred P. Sloan[2] pour son livre Hidden Figures et deux bourses de la fondation de Virginie pour les sciences humaines, pour son travail sur le projet de calculatrices humaines[8]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cara Buckley, « Uncovering a Tale of Rocket Science, Race and the '60s », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Sonia Epstein, « NASA Mathematician Katherine Johnson Receives Presidential Medal », sur Sloan Science and Film (consulté le 13 juillet 2016)
  3. (en) Sarah Mirk, « In 'Hidden Figures,' NASA'S African American Mathematicians Wil Land on the Big Screen », Bitch Media,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Joe Atkinson, « From Computers to Leaders: Women at NASA Langley », sur NASA Langley (consulté le 13 juillet 2016)
  5. (en) Reed Johnson, « Speaking the Same Language », LA Times,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Rachel Deahl, « Book Deals: Week of March 10, 2014 », Publishers Weekly,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Mike Fleming Jr., « Ted Melfi & Fox 2000 in Talks For 'Hidden Figures'; How A Group of Math-Savvy Black Women Helped NASA Win Space Race », Deadline,‎ (lire en ligne)
  8. David Bearinger, « The Human Computer Project », sur Virginia Foundation for the Humanitie (consulté le 13 juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat