Marcel Donon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Donon
Image illustrative de l'article Marcel Donon
Fonctions
Sénateur du Loiret
Secrétaire du Sénat de 1929 à 1932

(21 ans 11 mois et 20 jours)
Élection
Groupe politique Gauche radicale
Successeur seconde guerre mondiale
Président du Conseil général du Loiret
Élu dans le Canton de Pithiviers à partir de 1919

(7 ans 2 mois et 14 jours)
Prédécesseur Louis Gallouédec
Successeur Pierre Dezarnaulds indirectement
Maire de Pithiviers

(16 ans 7 mois et 14 jours)
Prédécesseur Théodore Defiennes
Successeur Maurice Criton
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lurcy-le-Bourg (Nièvre)
Date de décès , à 64 ans.
Lieu de décès Pithiviers (Loiret)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Parti radical
Résidence Loiret

Marcel Donon est un homme politique français né le à Lurcy-le-bourg (Nièvre) et décédé le à Pithiviers (Loiret)[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Marcel Donon entame sa carrière politique en devenant Adjoint au maire d'Orléans à partir de 1912. A l'occasion des Élections municipales françaises de 1919 qui ont lieu en novembre, il n'est pas reconduit dans ses fonctions municipales.

En décembre de la même année, le conseiller général de Pithiviers, Georges Cochery décède et laisse par conséquent cette fonction vacante. Dépourvu de ses mandats orléanais, Marcel Donon se présente alors à sa succession est élu conseiller général du Loiret. L'année suivante, il est élu Sénateur du Loiret au troisième tour de scrutin. Il est réélu en 1924 à cette fonction parlementaire.

Approfondissant son ancrage local, Il est élu maire de Pithiviers en 1925.

Il devient secrétaire du Sénat de 1929 à 1932. En 1933, il accède à un troisième mandat de sénateur ce qui lui permet de devenir président de la commission de l'Agriculture en 1936. Entre temps, il est élu président du Conseil général du Loiret.

La Seconde Guerre mondiale met un terme à sa carrière politique. Il meurt en 1943 à Pithiviers.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Marcel Donon », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Jolly, Dictionnaire des parlementaires français : notices biographiques sur les ministres, députés et sénateurs français de 1889 à 1940, Paris, Presses universitaires de France,‎ (lire en ligne), p. 1462-1463