Manal Issa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Manal Issa
منال عيسى
Naissance (30 ans)
Neuilly-sur-Seine
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau du Liban Libanaise
Profession Actrice
Ingénieure
Films notables Peur de rien

Manal Issa, née le [1] à Neuilly-sur-Seine[2] dans les Hauts-de-Seine, est une actrice et ingénieure[n 1] franco-libanaise.

En 2017, lauréate du prix de la meilleure actrice de la 6e Nuit des Mabrouk[4] de la foundation Liban Cinéma, elle est nommée au prix Lumières du meilleur espoir féminin et dans la présélection « Révélation » pour le César du meilleur espoir féminin pour le rôle principal de Lina dans le film Peur de rien de Danielle Arbid. Elle est membre du jury du Festival Premiers Plans d'Angers[5],[6].

En 2022, elle est en tête d'affiche du film Les Nageuses (The Swimmers) avec sa sœur Nathalie Issa. [1] [2] Le long métrage, disponible sur la plateforme Netflix, raconte l'histoire de deux sœurs syriennes qui décident de fuir leur pays en guerre pour une meilleure vie en Europe. Il est inspiré de faits réels.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en France[5], elle part au Liban à l'âge de trois ans et revient faire ses études en France à cause du conflit israélo-libanais de 2006[5].

Cette élève ingénieure en fin d'études à l’Institut des sciences et techniques de l'ingénieur d'Angers (ISTIA) est repérée sur les réseaux sociaux par la réalisatrice libanaise Danielle Arbid qui cherchait une personne naturelle pour incarner une jeune Libanaise récemment arrivée en France dans son film Peur de rien[n 2].

Elle associe sa passion du jeux vidéo[n 3] à la robotique. Elle est l'auteur du brevet d'un pommeau écologique de douche avec indicateur d'eau écoulée[n 4]. Entre deux films, elle est ingénieur dans l'industrie à Beyrouth ou continue ses études parisiennes par un master en ligne[9]. Elle a une enfant[n 5],[10].

En 2013, elle fonde le site web The Arabic Online Art Museum[11] pour promouvoir les artistes du Moyen-Orient[10].

Le , sur le tapis rouge du festival de Cannes, elle soutient la cause palestinienne[12] en tenant à bout de bras une affiche où il est écrit en rouge et en anglais : « Arrêtez l'attaque sur Gaza !! »[n 6],[2]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Il va me falloir vivre plus de choses pour donner davantage à la caméra. Ou alors apprendre la vie à travers les films qui se tourneront. Pour l'instant, je suis ingénieur, pas actrice[3]. »
  2. « Comme moi, Lina quitte le Liban après la guerre pour venir en France et trouver son chemin. Elle voulait quelqu'un qui présente le fait d’être tiraillée entre deux pays et c'est mon cas[7]. »
  3. « je suis une passionnée de jeux vidéo. Je vis pour ça ! Je suis une dingue de League of Legends. Je stream en ligne et je peux jouer jusqu'à 7h par jour[7]. »
  4. « (...) she even has her own patent for an eco-friendly product that helps users regulate the water they use in the shower[8]. »
  5. « I can't be an engineer fully because I love acting. I can't be an actor all my life because I don't like spending time waiting for a role, I have to do stuff. (...) The solution of this is that I'm going to have a baby[8]. »
  6. « I decided to walk the red carpet and lift up this sign to remind everyone that there’s something more important than movies, and dresses, and jewellery[1] ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Up close and personal with Lebanese screen rebel Manal Issa », sur Middle East Eye, (consulté le ) : « Born to Lebanese parents in 1992 »
  2. a et b « Qui est Manal Issa, la comédienne qui a affiché son soutien à Gaza sur le tapis rouge de "Solo" ? », sur Lci, (consulté le ) : « née à Neuilly-sur-Seine »
  3. Philippe Azoury, « Qui est Manal Issa, jeune actrice à l'affiche du dernier Danielle Arbid ? », Grazia, (consulté le )
  4. a et b (en) « Nuit Des Mabrouk 2017 », sur Fondation Liban Cinéma, (consulté le ) : « Best actress: Manal Issa in Peur de Rien by Danielle Arbid, awarded by Gaby Chamoun »
  5. a b et c « Le jury officiel », sur Festival Premiers Plans d'Angers, 20-29 janvier 2017 (consulté le )
  6. a et b Nathalie Hamon, « A 24 ans, Manal Issa est actrice et ingénieure », sur Ouest France, (consulté le )
  7. a b et c Louise Caillebotte, « Manal Issa, quand une ingénieur fan de gaming se révèle grande comédienne », Paulette magazine, (consulté le )
  8. a et b (en) Jason Lemon, « Actress or engineer? Lebanon's Manal Issa is both », sur StepFeed, (consulté le )
  9. Chauvin 2017, p. 23 « J'ai même trouvé un Master en ligne l'année prochaine à Paris qui me permettra de continuer à étudier après les journées de tournage. »
  10. a b c et d Julie Brafman, « Manal Issa, candeur nature », sur Libération, (consulté le )
  11. Manal, « The Arabic Art Museum », sur Jollyclick, (consulté le )
  12. « Cannes 2018: L'actrice libanaise Manal Issa brandit une affiche de soutien aux Palestiniens sur le tapis rouge », sur Le HuffPost, (consulté le )
  13. Caroline Vié, « Nocturama : Pourquoi le nouveau film de Bertrand Bonello est aussi beau que dérangeant », sur 20 minutes, (consulté le )
  14. Olivier Père, « Nocturama : Entretien avec Bertrand Bonello », sur Arte, (consulté le )
  15. Stéphanie Lannoy, « Jusqu'ici tout va bien : Nocturama, drame décadent de Bertrand Bonello. - Critique Cinema », sur cinenews, (consulté le ) : « On relèvera un face à face très symbolique de la banlieusarde Sabrina (Manal ISSA) défiant la statue de Jeanne d'arc. »
  16. (it) Alan Smithee, « La recensione su Nocturama », sur filmtv, (consulté le )
  17. (en) Hugo Goodridge, « One of these days », sur 35mm from Beirut, (consulté le ) : « Manal Issa, who portrays the role of Maya, an impatient teenager longing for her first sexual experience »
  18. Fabien Lemercier, « Manal Issa en tête d'affiche de Mon tissu préféré », sur Cineuropa, (consulté le ) : « Nahla est une jeune femme de 25 ans, tiraillée entre son désir de liberté et l’espoir de quitter le pays grâce au mariage arrangé avec Samir, un syrien expatrié aux Etats-Unis. »
  19. Birgit Heidsiek, « Veit Helmer termine la production de la comédie muette The Bra », sur Cineuropa, (consulté le ) : « une histoire inspirée du modèle de Cendrillon dans les montagnes d’Azerbaïdjan »
  20. « Films du Boulevard tourne Mr. Roach à Montréal! », sur Films du Boulevard, (consulté le ) : « l’actrice libanaise Manal Issa (Souad) »
  21. Fabien Lemercier, « Sébastien Betbeder prépare Ulysse et Mona », sur Cineuropa, (consulté le )
  22. « Peur de rien - Prix d’interprétation féminine », sur Festival de cinéma européen des Arcs, (consulté le )
  23. (en) « Angela awards : The fifth annual Subtitle Spotlight European Film Festival », sur Subtitle talent network, (consulté le )
  24. (en) « Parisienne », sur The Fifth annual Subtitle Spotlight European Film Festival Kilkenny, 22-25 novembre 2017 (consulté le )
  25. « Les nommés 2017 (l’année 2016) : révélation féminine », sur Académie des Lumières, (consulté le )
  26. Eva Sauphie, « Révélations César : les femmes et la diversité culturelle », sur Into the chic, (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Interview par Skype entre Paris et Beyrouth

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :