Maison forte du Pin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maison forte du Pin
Image illustrative de l’article Maison forte du Pin
Maison forte du Pin
Au fond, le mont Verdun
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Étienne de la Chana
Destination actuelle Propriété privée
Protection  Inscrit MH (1994, partiellement)[1]
Coordonnées 45° 53′ 37″ nord, 4° 41′ 25″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Commune Morancé

Géolocalisation sur la carte : Rhône

(Voir situation sur carte : Rhône)
Maison forte du Pin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Maison forte du Pin

La maison forte du Pin est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle[2], qui se dresse sur la commune de Morancé dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La maison forte fait l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques par arrêté du [1]. Seuls le donjon, le corps de logis et la galerie sur portail qui les relie à la maison-forte ont été inscrits.

Situation[modifier | modifier le code]

La maison forte du Pin est située dans le département français du Rhône sur la commune de Morancé, à flanc de colline, au sud ouest du bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1057 Bernard de la Chana, chevalier, est seigneur du Pin. Étienne de la Chana, seigneur du Pin, passe pour le fondateur de la maison forte vers 1260[2]. En 1341[2] la famille de la Chana est toujours présente et fait hommage du fief à Barthélemy de Civins, abbé d'Ainay.

Au début du XVIIIe siècle Octavien de Chaponay est seigneur de Morancé, de l'Izérable et du Pin. La famille de Chaponay restera propriétaire du bien jusqu'en 1884.

L'hospice d'Amplepuis acquiert le domaine en 1908 puis en 1975 le Pin est acheté par un particulier et devient un hôtel. Aujourd'hui le château est la propriété de la famille Ory-Girard.

Description[modifier | modifier le code]

Logis seigneurial

La maison forte date du XIIIe siècle. Elle est constituée d'une enceinte carrée, délimitée au nord-est par le logis principal, dont il subsiste quelques fenêtres à meneaux, et par des bâtiments plus récents, l'ensemble encadrant une cour intérieure.

L'entrée principale est précédée de communs et surmontée d'une bretèche ; elle est flanquée à l'ouest d'une tour ronde, massive et découronnée, construite en 1311 pour servir de donjon[3]. Celui-ci comprend une basse-fosse, une salle avec cheminée, latrines et fenêtre, et un étage de couronnement inachevé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maison-forte du Pin », notice no PA00132953, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. a b et c Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 814.
  3. Notice no PA00132953, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux et maisons bourgeoises dans le Rhône, par C. Pelletier (Horvath, 1980)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]