Mont Verdun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mont Verdun
Vue du mont Verdun (à gauche en arrière-plan) et du mont Thou (à droite au premier plan) depuis le mont Cindre.
Vue du mont Verdun (à gauche en arrière-plan) et du mont Thou (à droite au premier plan) depuis le mont Cindre.
Géographie
Altitude 626 m[1]
Massif Monts d'Or
Coordonnées 45° 50′ 59″ nord, 4° 46′ 46″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Collectivité locale Métropole de Lyon
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Mont Verdun
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Mont Verdun

Le mont Verdun est, avec ses 626 mètres d'altitude, le point culminant des monts d'Or et de la métropole de Lyon, au nord-ouest de Lyon.

Les monts d'Or sont le poumon vert du nord lyonnais. Leurs nombreux sentiers pédestres sont très prisés des Lyonnais en fin de semaine. Le mont Verdun est un lieu de rencontre connu des riders lyonnais qui descendent avec des planches à roulettes (freeboard, longboard, luge, rollers, etc.), la route qui monte au col étant fermée à la circulation pendant la période estivale (1er avril au ), les week-ends et jours fériés.

Base aérienne 942[modifier | modifier le code]

Au sommet du mont Verdun se trouvent des installations militaires de l'Armée de l'air qui accueillent notamment le Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), Centre national des opérations aériennes (CNOA) ainsi que des installations de contrôle des Forces aériennes stratégiques (FAS) et de la Force océanique stratégique (FOST).

Culture[modifier | modifier le code]

« Mont Cindre, Mont Thou, Mont Verdun, trois géants qui n'en font qu'un, se haussent à l'envi pour voir Lyon. »

— Jacques Melchior Villefranche, Essai de Grammaire du patois lyonnais[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. Jacques Melchior Villefranche, Essai de Grammaire du patois lyonnais, Bourg-en-Bresse, Imprimerie J.-M. Villefranche, 1891 ; rééd. Slatkin (Genève) 1971