Maison Blomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison Blomme
Belgique - Bruxelles - Maison Blomme - 03.jpg
La Maison Blomme vue de l'avenue Franklin Roosevelt.
Présentation
Destination initiale
Habitation
Destination actuelle
Rectorat de l'Université Libre de Bruxelles
Style
Architecte
Construction
1928
Statut patrimonial
classée le 19 novembre 2009
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg

La « maison Blomme » est un bâtiment de style moderniste édifié par l'architecte Adrien Blomme à Bruxelles en Belgique.

Conçu par l'architecte pour être son habitation personnelle, l'édifice est ensuite devenu le siège du rectorat de l'Université libre de Bruxelles (ULB).

Localisation[modifier | modifier le code]

La maison personnelle d'Adrien Blomme est située à l'angle des avenues Franklin Roosevelt et Antoine Depage, et plus précisément au numéro 52 de l'avenue Franklin Roosevelt et au numéro 1 de l'avenue Antoine Depage[1],[2], face au campus du Solbosch de l'Université libre de Bruxelles, dans ce qu'il est convenu d'appeler l'extension sud de Bruxelles-ville.

La Maison Blomme à l'angle de l'avenue Antoine Depage (à gauche) et de l'avenue Franklin Roosevelt (à droite).

Historique[modifier | modifier le code]

La maison est édifiée en 1928 en style moderniste par Adrien Blomme pour loger sa famille, abriter ses bureaux ainsi que des appartements qui lui assurent des rentrées financières[2],[3].

La Ville de Bruxelles refuse initialement le projet, estimant que son modernisme déprécierait le style de l'avenue des Nations (ancien nom de l'avenue Franklin Roosevelt) : Blomme sollicite alors l'appui de ses anciens maîtres Georges Hobé et Alexis Dumont ainsi celui de plusieurs architectes de renom parmi lesquels Victor Horta[3]. Ceux-ci envoient des courriers de soutien à Adrien Blomme, ce qui permet au dossier d'être approuvé[3].

Le bâtiment est acheté en 1964 par l'Université libre de Bruxelles (ULB) qui y a installe son rectorat et les services centraux de son administration[3],[4].

À dater de ce rachat, l'édifice est également connu comme « bâtiment R »[3].

Classement[modifier | modifier le code]

L'édifice fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 novembre 2009 sous la référence 2043-0779/0[1],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

D'un style moderniste très élégant, ce bâtiment à toit plat présente des façades enduites de crépi blanc, sur un soubassement en pierre bleue[3].

Ce bâtiment d'angle présente une asymétrie marquée, avec une prédominance des lignes horizontales vers l'avenue Franklin Roosevelt et une plus grande verticalité vers l'avenue Antoine Depage : il compte en effet quatre niveaux du côté de l'avenue Franklin Roosevelt et six du côté de l'avenue Antoine Depage[3].

La première travée de la façade Depage présente un oriel (bow-window) au deuxième étage et une rotonde de style « paquebot » au dernier étage[3].

Le pan coupé qui relie les deux façades présente, de bas en haut, la porte d'entrée, une loggia sur laquelle donnent baies cintrées et une terrasse[3].

Sculpture[modifier | modifier le code]

La travée d'entrée, du côté de l'avenue Antoine Depage est sommée par un bas-relief d'Ossip Zadkine, sculpteur et ami d'Adrien Blomme, représentant deux figures humaines[3].

La porte d'entrée principale, intégrée au pan coupé, est flanquée par deux autres bas-reliefs d'Ossip Zadkine, représentant les attributs de l'architecte[3] : le bas-relief de gauche figure le papier à dessin, le rapporteur, l'équerre, le et le compas, et celui de droite les plans, la main de l'architecte tenant le compas et la maquette.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Registre du patrimoine protégé en Région de Bruxelles-Capitale
  2. a et b Patrice Leprince, « ULB, le rectorat mis en vente? », Le Soir,
  3. a b c d e f g h i j k et l La maison Blomme sur le site de l'inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale
  4. Viviane Teitelbaum-Hirsch, Ixelles se raconte, éditions Luc Pire, p. 26.