Mahé Drysdale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mahe Drysdale)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drysdale.
Mahé Drysdale Pix.gif
Mahe Drysdale 20.2.2010 NZ Rowing Champs (117)h.JPG
Contexte général
Sport Aviron, skiff
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Naissance (37 ans)
Lieu de naissance Melbourne, Australie
Taille 2,01 m
Poids de forme 99 kg
Club West End Rowing Club
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 1
Championnats du monde 5 3 0

Mahé Drysdale, né le à Melbourne en Australie, est un rameur néo-zélandais, quintuple champion du monde et champion olympique 2012 dans la spécialité du skiff.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son prénom usuel, Mahé, vient de Mahé, la plus grande île des Seychelles. Né en Australie, il a grandi à Tauranga. Débutant en coupe du monde avec le quatre sans barreur, bateau avec lequel il dispute les Jeux olympiques de 2004 à Athènes, terminant à la cinquième place, il s'oriente ensuite sur le skiff. En 2005, malgré une blessure plus tôt dans la saison, deux vertèbres touchées lors d'un accident avec un pratiquant de ski nautique, il devient champion du monde de la discipline du skiff. L'année suivante, il confirme sa première place mondiale puis de nouveau lors des mondiaux 2007.

La plus grande contestation de sa domination vient de son propre pays, où Rob Waddell, ancien champion olympique de la discipline aux jeux de Sydney, retrouve son ancienne discipline après avoir évolué en Coupe de l'America. La lutte entre les deux hommes est intense durant l'année 2008. Finalement, en mars 2008, après une nouvelle fibrillation auriculaire, Drysdale est désigné titulaire en skiff, son adversaire faisant équipe avec Nathan Cohen en deux de couple.

Drysdale est le porte drapeau de la délégation néo-zélandaise pour la cérémonie d'ouverture des jeux de Pékin. Affaibli par un virus à l'estomac, il parvient cependant à terminer troisième de la finale avant de s'évanouir puis de revenir pour se tenir debout sur le podium[1]. Il remporte ses quatrième et cinquième titres mondiaux en 2009 et 2011, puis devient champion olympique en dominant le tchèque Ondrej Synek en finale sur le lac d'Eton Dorney le 3 août 2012 lors des Jeux de Londres[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

  • Nommé porte drapeau de la délégation néo-zélandaise pour les jeux de Pekin

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mahé Drysdale sur Olympic.org consulté le 12/09/2015

Liens externes[modifier | modifier le code]