Mélantho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Selon la mythologie grecque, dans l'Odyssée, Mélantho, fille de Dolios, est une servante que Pénélope a élevée comme sa fille[1]. Elle n'est nommée qu'à la fin de l'épopée, au retour d'Ulysse en sa demeure à Ithaque, déguisé en mendiant.

On nous précise d'emblée qu'elle est la maîtresse d'un des prétendants de Pénélope, Eurymaque.

Elle insulte Ulysse par deux fois : d'abord[2] à cause de sa victoire contre Iros, un autre mendiant qui voulait le chasser ; une autre fois[3], l'accusant de vouloir rôder et espionner les femmes de la maison, elle menace de le frapper.

En tant que servante infidèle, elle a dû en subir le sort, même si son nom n'apparaît pas, et donc être pendue par Télémaque[4].

N.B. Dolios, son père, est-il celui qui apparaît dès le chant IV[5], le serviteur que le père de Pénélope mit à son service (auquel cas elle serait peut-être aussi la sœur de Mélanthios, le chevrier d'Ulysse[6]), ou bien est-ce une homonymie ? Notons que Mélanthios insulte aussi Ulysse, le frappe même, et meurt supplicié[7], alors que Dolios est un serviteur fidèle...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Homère, Odyssée [détail des éditions] [lire en ligne], XVIII, 322.
  2. Odyssée, XVIII, 326.
  3. Odyssée, XIX, 65.
  4. Odyssée, XXII, 472.
  5. Odyssée, IV, 735.
  6. Odyssée, XVII, 212.
  7. Odyssée, XXII, 475.