Lycée René-Goscinny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le Lycée général et technologique René-Goscinny de Drap (Alpes-Maritimes).)
logo du lycée français de Varsovie

Le Lycée René-Goscinny est un établissement scolaire situé à Varsovie. Il est homologué par le ministère français de l'Éducation nationale et conventionné avec l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inauguré en 1919 sous le nom d’école française de Varsovie par Abel Mansuy qui en fut le premier directeur[réf. souhaitée], et en présence du ministre des Affaires étrangères, le lycée français de Varsovie (LFV) a repris ses activités après la guerre en 1954 comme « petite école de l'ambassade ».

Aujourd'hui le Lycée René-Goscinny est le seul établissement d'enseignement français homologué situé en Pologne. Il accueille plus de 700 élèves de toutes nationalités de la maternelle jusqu’à la terminale (47 % de Français, 38 % de Polonais et 15 % d’autres nationalités (plus de 30 différentes). Homologué par le ministère français de l’Éducation nationale, dont il applique les programmes, il fait partie des 430 établissements du réseau de l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger). Il a un statut d'établissement conventionné géré par une association parentale sans but lucratif de droit privé et est installé sur un terrain acheté à cet effet par l'État français en 2000 autour de l'ancienne résidence de l'ambassadeur[1].

Inséré dans un environnement culturel et linguistique polonais, le lycée français de Varsovie valorise également l’enseignement des langues étrangères et offre à chaque élève les conditions d’une scolarité réussie, ouverte sur l’Europe et le monde. Fort d’une équipe pédagogique de plus de 60 personnes, le LFV propose à ses élèves un enseignement de qualité qui accorde une large place à la langue et à la culture polonaises.

Enfin, le lycée français de Varsovie est aussi un haut lieu de promotion de la culture francophone. Ainsi, des rencontres sont organisées par le lycée avec de grands auteurs francophones (Éric-Emmanuel Schmitt, Étienne Barilier, Marc Lévy…).

Le proviseur du lycée est Daniel Raynal, qui a succédé en 2014 à Pascal Plouchart. Christine Périer et Philippe Zanin étaient les prédécesseurs.

L'enseignement français en Pologne hors du lycée Goscinny[modifier | modifier le code]

Outre les classes primaires du lycée, il existe à Varsovie des écoles maternelles et élémentaires francophones non homologuées, comme l'école Saint-Exupéry, l'école La-Fontaine et l'école Trampoline. À Gdańsk, fonctionne une école maternelle franco-polonaise[2].

À Cracovie, Wałbrzych et Wrocław, des cours sont donnés dans le cadre du Programme FLAM.

Dans le réseau public polonais, plusieurs sections bilingues franco-polonaises bénéficient du LabelFrancÉducation.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L’école maternelle et l’école primaire se situent dans le quartier de Sadyba (pl), lui-même dans l’arrondissement de Mokotów (Sud de Varsovie). Elles sont implantées dans de vaste locaux de 4 000 m2 avec terrain de jeux, jardin de plantes aromatiques, gymnase, cantine et médiathèque.

Les classes de collège et de lycée se situent à Praga Południe, dans le quartier de Saska Kępa (pl) à Varsovie. Les bâtiments ont été réhabilités et également les salles de physique-chimie et biologie avec des équipements modernes. Un réseau de 60 ordinateurs a été mis en place auprès des élèves. Les locaux disposent aussi d’un laboratoire de langue.

Chaque année, des lycéens participent au prix polonais de la meilleure bande dessinée francophone du Festival d'Angoulême organisé par l'Institut français de Cracovie.

Enseignement des langues, options, et spécialités[modifier | modifier le code]

Les langues vivantes enseignées sont les suivantes :

  • anglais (LV1/LV2)
  • polonais (LV1/LV2/LV3)
  • allemand (LV1/LV2/LV3)
  • espagnol (LV1/LV2/LV3)

Le lycée offre la possibilité à certains élèves de préparer les examens du British Council (PET, FCE, CAE) et de l'Institut Goethe, aux niveaux 3e et seconde.

De plus, le lycée offre, depuis la rentrée 2009, une section européenne - anglais (2 heures de littérature anglaise). Depuis la rentrée 2010, l'établissement propose aussi un atelier de SVT en anglais.

L’enseignement du latin est assuré de la 5e à la 3e, puis par le CNED et à l'aide d'un répétiteur de la seconde à la terminale.

Le lycée offre une option cinéma-audiovisuel, de la seconde à la terminale, assurée par un enseignant et un professionnel du cinéma. De nombreuses rencontres sont ainsi organisées dans le cadre de cette option (Andrzej Wajda en 2008, Marcel Łoziński en 2010, Namir Abdel Messeeh en 2015). Depuis 2010, les élèves de seconde et de première inscrits en option cinéma-audiovisuel réalisent un Journal vidéo du Lycée français de Varsovie.

Au cycle terminal, le lycée propose :

  • Les spécialités mathématiques et sciences physiques en S.
  • Les spécialités mathématiques et économie approfondie en ES.
  • La spécialité anglais renforcé en L.

Résultats aux examens[modifier | modifier le code]

Le lycée français de Varsovie obtient de très bons résultats aux examens nationaux.

Résultats du baccalauréat 2011

  • Te S 93,75 % (15 candidats reçus sur 16 présentés, dont 11 avec mention - 3 mention « très bien », dont une mention « Félicitations du jury »).
  • Te L 100 % (5 candidates reçues sur 5 présentées, dont 2 avec mention - 1 mention « très bien »).
  • Te ES 100 % (14 candidats reçus sur 14 présentés, dont 12 avec mention - 4 mention « très bien », dont une mention « Félicitations du jury »).

Soit, 71,4 % de mention.

Résultats du baccalauréat 2010

  • Te S 100 % (14 candidats reçus sur 14 présentés, dont 13 avec mention - 4 mentions « très bien », dont une mention « Félicitations du jury »).
  • Te L 100 % (8 candidates reçues sur 8 présentées, toutes avec mention).
  • Te ES 91,3 % (21 candidats reçus sur 23 présentés, dont 12 avec mention - 1 mention très bien).

Soit, 73,3 % de mention.

Résultats du brevet 2010 38 reçus sur 39 candidats présents (97,4 % ), dont 12 avec mention « assez bien », 15 avec mention « bien », et 8 avec mention « très bien ».

Les élèves quittent le lycée avec un excellent niveau en langues.

Orientation[modifier | modifier le code]

Au terme de leur scolarité, les élèves partent étudier majoritairement en France (CPGE, Sciences Po Paris, médecine, droit, écoles d'art, de commerce et d'hôtellerie post-bac…) mais aussi en Pologne (université de Varsovie, SGH, Académie Leon Koźmiński…), dans les pays anglophones (LSE, UCL, Oxbridge, université Columbia, King's College, université McGill, etc.), en Suisse ou en Allemagne.

Enfin, les élèves, en classe de terminale, disposent d'une préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur (en option), constituée d'une heure de culture générale et d'une heure de méthodologie. Cette préparation convient parfaitement à la préparation de la procédure internationale et de l’examen d’entrée de Sciences Po Paris, mais aussi à une scolarité réussie en classes préparatoires.

Chaque année, un représentant de la direction de Sciences Po vient présenter le campus européen de Dijon, particulièrement adapté aux élèves du lycée français de Varsovie.

Les élèves germanistes des séries économique et sociale et scientifique peuvent également se diriger en classe préparatoire HEC voie économique au lycée français de Vienne.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]