Attentat de Brighton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Attentat de Brighton
Image illustrative de l'article Attentat de Brighton
La façade du Grand Hôtel après l'attentat.

Localisation Grand Hotel, Brighton
Sussex (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
Cible Margaret Thatcher
Coordonnées 50° 49′ 17″ nord, 0° 08′ 50″ ouest
Date
02h54 (GMT)
Type Attentat à la bombe
Armes Bombe à retardement
Morts 5
Blessés 34
Auteurs Patrick Magee (en)
Organisations Armée républicaine irlandaise provisoire (IRA)
Mouvance Conflit nord-irlandais

L’attentat de Brighton (Brighton hotel bombing (en)) est un attentat à la bombe ayant visé le Grand Hôtel de Brighton en Angleterre le .

Revendiquée par l'Armée républicaine irlandaise provisoire (IRA), la bombe à retardement a été placée par le terroriste Patrick Magee (Irish republican) (en) dans l'intention d'assassiner le Premier ministre Margaret Thatcher en exercice, ainsi que le Cabinet britannique qui siégeaient tous deux à l'hôtel pour la conférence du Parti conservateur[1].

La « Dame de fer » n'échappe que de justesse à l'engin explosif, mais cinq personnes — dont deux députés conservateurs — sont tuées et trente-quatre autres blessées[2].

Le journaliste David Hughes [3] décrit l'attentat comme « l'attaque la plus audacieuse contre un gouvernement britannique depuis la conspiration des poudres ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gareth Parry, « Patrick Magee convicted of IRA terrorist attack », sur The Guardian, .
  2. (en) « Brighton IRA bombing 30th anniversary marked with minute's silence », sur BBC.com, BBC News, (consulté le 16 septembre 2016)
  3. (en) www.telegraph.co.uk