Louis Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Paradis
Naissance (58 ans)
Montmagny Drapeau du Canada Canada
Nationalité Canadienne
Profession
Formation
Distinctions
Grand prix concours de BD
« Les Grands Voiliers » 1984 ;
Prix Solaris 1984
(cinquième mention).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paradis (homonymie).

Louis Paradis est un scénariste et dessinateur québécois de bande dessinée, ainsi qu'illustrateur, né le à Montmagny au Québec (Canada).

Il est considéré comme un maître de la bande dessinée réaliste au Québec[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est très jeune, à l'âge de 15 ans, que Louis Paradis publie son premier album de bande dessinée, en 1974.

Diplômé en graphisme du CEGEP de Rivière-du-Loup, il apprend le métier de dessinateur de BD surtout en observant le travail de dessinateurs comme John Buscema, Harold Foster, Burne Hogarth, Jean Giraud dit Moebius, Jack Kirby, Barry Windsor-Smith, et aussi André Juillard.

Il réalise quelques illustrations de science-fiction pour le magazine Solaris au début des années 1980.

En 1984, Louis Paradis remporte le premier prix du concours de bande dessinée « Les Grands Voiliers », organisé conjointement par le quotidien Le Soleil et le Salon international du livre de Québec. Il fait partie de l'exposition Et Vlan ! On s'expose... 15 ans de bande dessinée dans la région de Québec organisée par la Société des Créateur(trice)s et Ami(e)s de la Bande Dessinée (ScaBD) en 1985.

Par la suite, Louis Paradis participe à la création du magazine Sextant, périodique de bande dessinée québécoise lancé avec l'aide des étudiants en graphisme en 1986. Cela ne l'empêche pas de contribuer aussi au magazine de Québec, Bambou.

Il organise un évènement d'envergure, Le printemps de la bande dessinée se déroulant sur plusieurs semaines au Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-loup en 1987.

Sur des scénarios de Anne Sigier, il réalise des albums en couleurs ayant pour sujet la religion chrétienne.

Il participe à l'aventure du magazine Zine Zag en 1998. Louis Paradis se joint ensuite au groupe Grafik Sismik à la fin des années 1990.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Albums

Périodiques

Magazines

Expositions[modifier | modifier le code]

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Et Vlan ! On s'expose... 15 ans de bande dessinée dans la région de Québec, Galerie d'art La Passerelle, Sainte-Foy, Premier Salon international de la bande dessinée de Montréal et Congrès de science-fiction et fantastique Boréal VII ;
  • 1987 : Le printemps de la bande dessinée, Musée du Bas-Saint-Laurent, Rivière-du-loup ;
  • 1999 : Semaine de la bande dessinée québécoise, Louvain-la-Neuve (Belgique) ;
  • 2000 : Grafik Sismik, Bar Le Scanner, Québec ;
  • 2001 : La conquête de l'espace, Festival du vidéo et du film fantastique québécois Vitesse Lumière IV, Québec ;
  • 2001 : Scientifiktion, Bar Le Scanner, Québec ;
  • 2009 : Les 50 ans d'Astérix et d'Obélix : un hommage, XXIIe Festival de la bande dessinée francophone de Québec, Québec.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Drapeau : Canada Grand prix (toutes catégories), Concours de bande dessinée « Les Grands Voiliers » (2000 participants), Salon international du Livre de Québec, pour sa BD publiée dans le magazine Titanic (no 8, mai 1984) et dans le quotidien Le Soleil[2] ;
  • 1984 : Drapeau : Canada Prix Solaris volet bande dessinée, cinquième mention pour la BD L'incident (restée inédite)[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Falardeau M., Histoire de la bande dessinée au Québec, page 114, VLB éditeur, collection Études québécoises, Montréal, 2008
  2. Proulx Lise, Les résultats du concours de bande dessinée, page 2, Le Soleil, section Crayons de Soleil, Québec, 27 avril 1984
  3. Pomerleau Luc, Présentation des Prix Solaris : catégorie BD, page 32, Solaris no 58, Québec, novembre-décembre 1984

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]